Scroogled : la campagne de Microsoft contre Google ne s'arrêtera pas de sitôt

Le par  |  9 commentaire(s) Source : TechCrunch
Microsoft-Scroogled

Malgré diverses rumeurs faisant état d'un cessez-le-feu entre Microsoft et Google, la campagne de la firme de Redmond contre celle de Mountain View est loin d'être terminée. Pire que cela, Microsoft a annoncé que la campagne de dénigrement des produits de Google continuerait tant qu'aucun changement n'interviendra chez ce dernier.

Petit retour en arrière, il y a quelques mois, Microsoft lançait une campagne anti-Google, baptisée ironiquement Scroogle.

Scroogled-GmailScroogled, un mot valise qui est une contraction de " to screw " ( arnaquer ) et de Google , soit littéralement : " arnaqué par Google".

Le terme vise principalement le moteur de recherche de Google et l'affichage des résultats de Google shopping orientant les utilisateurs vers les articles des partenaires ayant suffisamment mis la main à la poche, mais concerne également l'accès aux données personnelles, puisque Gmail s'appuie sur le contenu des mails pour proposer de la publicité ciblée à l'utilisateur.

Dans un récent communiqué, Microsoft a annoncé que la campagne Scroogled était " loin d'être terminée " et qu'il fallait s'attendre à " un nouveau chapitre ".

Et Microsoft fait bien d'insister puisque son opération porte ses fruits, plus de 3,5 millions d'utilisateurs ont ainsi visité le site scroogled.com et une pétition a déjà rassemblé plus de 115000 signatures pour demander à Google de cesser son intrusion dans les emails.

Soyons clairs, la campagne de dénigrement de Microsoft n'est pas à but humanitaire, et vise également à réorienter une partie des utilisateurs de Google vers les services maison comme Bing ou Outlook.com. Actuellement à ce niveau, aucun chiffre n'a été communiqué sur l'impact de la campagne sur la réorientation des utilisateurs vers les services de Microsoft.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1214122
Microsoft ferait bien de regarder ses produits et de les comparer avec ceux de Google.
Vraiment aveuglés par l'orgueil chez Microsoft.
Le #1214132
c'est fou comme la peur rend con
patheticcockroach Hors ligne VIP 7663 points
Le #1214212
jeanlucesi a écrit :

Microsoft ferait bien de regarder ses produits et de les comparer avec ceux de Google.
Vraiment aveuglés par l'orgueil chez Microsoft.


Tout comme Google ferait bien de regarder sa politique de confidentialité et de la comparer avec celle de Duckduckgo.
Anonyme
Le #1214242
Au moins GNU/Linux n'est plus seul à subir une campagne de dénigrement.
Le #1214322
jeanlucesi a écrit :

Microsoft ferait bien de regarder ses produits et de les comparer avec ceux de Google.
Vraiment aveuglés par l'orgueil chez Microsoft.


Ben vas-y, dis nous en plus ...
C'est facile de lancer ça sans argument
Le #1214382
MattCoalman a écrit :

jeanlucesi a écrit :

Microsoft ferait bien de regarder ses produits et de les comparer avec ceux de Google.
Vraiment aveuglés par l'orgueil chez Microsoft.


Ben vas-y, dis nous en plus ...
C'est facile de lancer ça sans argument


T'as cliqué sur le lien de Scroogled ?
Je ne pense pas, bah vas-y, tu as tous les arguments dont @patheticcockroach parle. Et tu sais quoi ? Le lien est même dans l'article !

C'est clair que Crosoft n'est pas tout blanc, surtout quand ça parle gros sous avec les histoires d'amendes et de fisc à tout va actuellement.
Il n'empêche que c'est une des rares boites à avoir la carrure à reprendre des annonces des dirigeants de Google (ou des parties de leur CLUF/CGU/...) pour leur renvoyer dans la tronche. Parce que Google n'est plus la gentille petite start-up d'il y a 15 ans.
Si en plus ils peuvent en profiter pour convaincre des gens de venir sur leurs services ... Ils auraient tort de s'en priver !
Le #1214432
Le dénigrement semble plus facilement autorisé aux Etats-Unis qu'en France; Free en sait quelque chose ! D'un autre côté, pour une fois, je pense que les Américains ont raison : le dénigrement remet clairement en cause la liberté d'expression. Impossible de dire quoi que ce soit qu'il ne soit pas possible de prouver, du domaine de l'intuition, comme le fait que les opérateurs mobiles se gavaient avant Free (allez prouver ça, il faut déjà s'accorder sur ce que signifie se gaver !).
Le #1214532
"Le dénigrement semble plus facilement autorisé aux Etats-Unis qu'en France" ... Normal, aux USA ils ont plus d'avocats que de toubibs, faut bien faire vivre tout ce petit monde

"le dénigrement remet clairement en cause la liberté d'expression." ... Je ne suis pas d'accord ! La publicité comparative oui mais pas le dénigrement ! Il ne faut pas confondre La publicité comparative favorise la concurrence (au bénéfice du consommateur), oblige les challengers à rebondir et à s'améliorer. Le dénigrement ne permet que de casser du sucre sur le dos de quelqu'un sans pour autant proposer une meilleure solution. Exemple :

- Windows, c'est nul !
- Pour quelle raison et que proposes-tu ?
- Windows, c'est nul un point c'est tout !
-

NB : Ce scénario est imaginaire et toute ressemblance avec des personnes ou des situations existantes ou ayant existé ne saurait être que fortuite.

Le #1214762
Le site scroogled ne dit pas grand chose. il y a un seul argument : Google utilise le contenu des emails pour cibler les pubs, bon d'accord mais après ? Perso, ciblé ou pas, j'y fait pas attention, alors il se fatigue pour rien, et puis en général ça tombe à coté simplement parce qu'il y a une différence entre ce qu'on consulte et ce qu'on achète. Par exemple, moi j'ai consulté à peu prés tout ce que j'ai pu trouver sur la Surface et Windows 8 pour le boulot, mais plutôt crever que de dépenser 1 seul de mes euro la dedans.
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]