Semiconducteurs : croissance de 31,5% en valeur pour 2010

Le par  |  0 commentaire(s)
Wafer 300 mm gravé 45 nm

Après une année 2009 difficile marquée par la crise économique mondiale, le secteur des semiconducteurs repart de plus belle, porté par des ventes en hausse des téléphones portables et des ordinateurs, ses deux principaux débouchés.

Gartner logoSi la fin 2008 et l'année 2009 ont été placée sous le sceau de l'inquiétude pour les fabricants de semiconducteurs, le rebond de l'économie mondiale depuis le début 2010 relance tout le secteur, affirme le cabinet d'études Gartner.

Ainsi, ce marché devrait atteindre les 300 milliards de dollars de revenus cette année, soit une progression de 31,5% par rapport aux 228 milliards de dollars générés en 2009. Ensuite, le rythme de croissance reviendra à un niveau plus classique puisqu'il devrait être de 4,6% en 2011, atteignant 314 milliards de dollars.

Si cette estimation Gartner a été révisée à la hausse, les analystes préviennent toutefois que le second semestre de l'année risque d'être ralenti par un ajustement des ventes de composants sur celles des produits manufacturés qui vont eux-mêmes connaître une phase de ralentissement.

Ils s'étaient déjà montrés prudents sur l'intensité de la reprise économique mondiale et avaient prévenu qu'elle ne pourrait vraisemblablement se maintenir à ce niveau dans la durée. Avec Intel qui a abaissé ses prévisions de résultats pour le troisième trimestre 2010 et des ventes de PC dont la croissance devrait se ralentir, une lègre crise de confiance pourrait s'instaurer, incitant les fabricants à réduire leurs commandes.

La faiblesse des ventes d'ordinateurs sera particulièrement marquée sur les marchés établis ( Europe de l'Ouest et USA ) même si l'essor des tablettes média pourrait partiellement soutenir les ventes, en remplacement des netbooks qui ne sont plus les moteurs de croissance comme en 2009.


DRAM et NAND restent solides en 2010
Du côté des téléphones portables, la croissance se maintient mais la concurrence est forte entre fabricants de semiconducteurs dédiés à ce domaine, induisant une guerre des prix et une pression sur les marges.

Les revenus tirés de ce segment ne devraient donc progresser que de 13%, même si les smartphones continuent de tirer le marché vers le haut. Ils vont représenter 36% des revenus générés sur les semiconducteurs pour mobiles, et 18% en volume en 2010, avec une forte marge de progression sur les 4 ans à venir.

Le marché de la DRAM profite largement de la hausse de la demande en ordinateurs et téléphones portables et les revenus qui en sont tirés vont progresser de 82,5%, pour atteindre 42 milliards de dollars en 2010, mais les ventes devraient ensuite fortement reculer au second semestre 2011.

En revanche, la mémoire Flash NAND va maintenir une solide croissance ces prochaines années, profitant des fortes ventes de smartphones et de tablettes médias.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]