Serveurs : la reprise va amplifier les problématiques

Le par  |  0 commentaire(s)
HP ProLiant serveur  logo pro

Avec la reprise économique, les ventes de serveurs redécollent, ce qui va rendre les problématiques des data centers encore plus vives, d'où la nécessité de prendre des mesures dès à présent, selon le cabinet d'études Gartner.

Gartner logoAprès la crise économique mondiale de 2008-2009, l'heure est à la reprise. Et si l'on ne sait pas encore vraiment si cette dernière s'inscrit dans la durée, le cabinet d'études Gartner estime que les ventes de serveurs vont progresser significativement dans les deux ans à venir.

Cette augmentation des ventes ne va faire qu'amplifier les problèmes rencontrés au niveau des data centers, qu'il s'agisse de la consommation d'énergie, du refroidissement ou de la gestion de l'espace, et ce malgré l'annonce des nouvelles générations de processeurs pour serveurs, moins gourmands et plus adaptables à différents profils d'utilisation.

Pour Gartner, les acteurs doivent dès à présent prendre en compte ces problématiques et quantifier l'impact des futurs déploiements. Pour Rakesh Kumar, analyste Gartner, " les projets de virtualisation et de consolidation vont aider à écarter certains de ces problèmes, mais avec le risque d'effet boule de neige que ces éléments ont tendance à créer au sein de l'entreprise, il est nécessaire d'agir rapidement. "


Evaluer le contexte dès à présent
Si le marché mondial a décliné de presque 17% en 2009, les ventes de serveurs devraient reprendre à un rythme annuel de 5,5% ( et +2,4% en termes de revenus ) entre 2010 et 2014. Le cabinet propose plusieurs pistes de réflexion pour éviter que la gestion des data centers ne se transforme en casse-tête inextricable :

  • Ne pas sous-estimer le contexte : quantifier précisément l'impact des équipements supplémentaires sur le fonctionnement des data centers est une priorité, ce qui nécessite une coopération des équipes pour déterminer les ressources nécessaires pour les futurs déploiements. La virtualisation des serveurs, bien que répondant en partie au problème, ne résoudra pas tout.
  • Utiliser des outils de monitoring : complémentaire du point précédent, il s'agit de gérer et d'évaluer les besoins actuels et futurs et, à cette fin, de disposer d'informations précises.
  • Accélérer les projets de consolidation et de virtualisation : beaucoup de projets sont déjà en cours de déploiement et vont aider à réduire certains paramètres comme la consommation d'énergie et la gestion de l'espace.
  • Peser le pour et le contre de nouveaux déploiements : est-il nécessaire d'installer des serveurs pour de nouveaux projets ? Gartner recommande d'étudier toutes les pistes et de vérifier s'il n'est pas possible de reporter l'acquisition de serveurs en utilisant des capacités libérées par la virtualisation, par exemple. Le cabinet d'études reconnaît toutefois qu'il s'agit ici d'un choix délicat, les nouveaux serveurs étant moins énergivores et offrant des performances supérieures.
Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]