Silence radio pour les radios en ligne étasuniennes

Le par  |  7 commentaire(s) Source : AFP
radio

Face à la mise en place d'un mode de rétribution pour la copie privée menaçant leur survie, les radios en ligne d'outre-Atlantique se sont associées dans une journée silencieuse.

RadioSouvenez-vous, au mois d'avril dernier, nous évoquions la mise en place d'un nouveau mode de rétribution pour la copie privée à destination des radios en ligne étasuniennes. Le CRB ( Copy Royalty Board ), l'autorité gouvernementale chargée de veiller à la rétribution des ayants-droit, avait décidé qu'elle se ferait à l'écoute de la chanson. Ainsi, un auditeur écoutant une chanson serait désormais considéré comme une écoute, un auditeur écoutant dix chansons représente dix écoutes, et ainsi de suite. Le paiement annoncé pour chaque écoute est de 0,0008 dollar.

Prenons ainsi l'exemple d'une webradio diffusant 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7 avec 10 000 auditeurs par heure écoutant chacun 16 musiques. Le coût pour son propriétaire sera de 128 dollars ( 0,0008 x 10 000 x 16 ) par heure, soit 3 072 dollars ( 128 x 24 ) par jour ou 1 121 280 dollars ( 3 072 x 365 ) par an. Cette somme représente le coût pour l'année 2006, l'autorité ayant décidé du paiement rétroactif pour cette dernière. Elle a également fixé le taux de rétribution pour les prochaines années. Augmentant chaque année, ce taux finira par atteindre 0,0019 dollar en 2010, entraînant ainsi le paiement d'une taxe de 2 663 040 dollars pour la même audience.


Une solution qui met en danger les radios du Web

Ce nouveau mode de rétribution met sérieusement en danger les radios du Web. Les coûts relatifs à la taxe dépasseront les revenus publicitaires des radios qui, jusque-là, rentraient tout juste dans les frais et faisaient, pour celles qui faisaient les meilleures audiences, quelques bénéfices. Voilà pourquoi il avait été demandé l'adoption d'un paiement sous la forme d'un pourcentage sur les revenus, un système plus juste et ne mettant pas en péril les plus petites radios en ligne.


Silence radio ce mardi

Ce mardi, les milliers de radios en ligne ont été invitées à ne pas émettre. L'association SaveNetRadio a en effet initié une " Journée Nationale du Silence " pour protester contre la nouvelle rétribution qui entrera en vigueur le 15 juillet prochain et l'augmentation qui aura lieu entre 2006 et 2010. Le paiement passera de 0,008 à 0,019 par écoute soit une hausse de plus de 200 %.

Jake Ward, porte-parole de SaveNetRadio : " La hausse drastique et arbitraire des tarifs (...) menace l'existence de milliers de diffuseurs sur internet et leurs millions d'auditeurs à travers le pays. "

Près de 14 000 radios auraient participé à cette journée. Gageons que le message ait été entendu. Autrement, ce sont des milliers de radios Web qui risquent de mettre la clé sous la porte.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #175760
"Autrement, ce sont des milliers de radios Web qui risquent de mettre la clé sous la porte."

Au d'aller voir ailleurs.

Avant les paradis fiscaux, c'était pour les très riches. Maintenant, c'est de plus en plus l'inverse : seul les riches peuvent continuer dans le pays, et les petits n'ont qu'à aller voir dans d'autres pays pour pouvoir continuer d'exister.
Le #175761
Mouais, pas sur, par ce qu'avec le principe de la retroactivite, la plupart vont etre tellement endettees que ca ne sera meme pas possible d'aller payer ailleurs.
Le #175765
C'est assez bizarre cette rétroactivité surtout...

Un des grands principes de toutes lois, c'est la non rétroactivité. Ils ont pas ça aux etats unis ?

Car bon, sinon appliquer la loi est impossible: imaginer que dans 10 ans, on vous disent que finalement, vous allez devoir payer "à la pièce" tout ce que vous regardé / écouté à la télé / radios, qui étaient gratuit à l'époque (enfin presque, avec la redevance).
Le #175770
C'est surtout un excellent moyen de couler toutes les radios.
Ils auraient passe la loi sans retroactivite, les radios auraient pu survivre, augmenter la pub, se regrouper a plusieurs, faire plus de talk show et moins de musique, enfin, reagir, meme si la remuneration est de toute facon bien trop elevee.
Mais la, on leur coupe cette possibilite. Quelle radio avec 10000 auditeurs a les moyens de sortir $1.5 millions?
Le #175797
Qd les usa decident la mort de la musique en ligne....dérive de droite qui autorise les compagnies a tout ce qui est possible pour essayer de sucer le maximum de pognon vu que la guerre contre les réseaux P2P ne change rien?

A peine 10 ans et le net part deja en coucouille car le monde réel essaie de lui appliquer ses lois...

Dreamer
Le #175884
Euh leur système est vraiment con ou c'est moi?
Si on se met à compter les auditeurs, et faire payer pour chaque auditeur, ce n'est plus une radio, mais de la AoD mais pas à la demande... C'est fou ça !
Le #175888
Niluge: c'est le cas en france aussi, avec une radio "standard"
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]