J'ai mal à ma route : un site pour signaler les dégradations de la chaussée

Le par  |  5 commentaire(s) Source : jaimalàmaroute
jaimalamaroute

L'association 40 millions d'automobilistes appelle à la contribution des conducteurs dans le but de recenser l'ensemble des chaussées dégradées de France sur un site Internet dédié.

Afin de faire avancer des situations qui trainent parfois depuis plusieurs années, l'association 40 millions d'automobilistes dresse aujourd'hui une liste grandissante des chaussées affichant des dégradations pouvant amener à des risques sécuritaires pour les véhicules et leurs passagers.

jaimalamaroute

Un récent sondage Opinionway indique que 42% des Français estiment que l'état des routes communales a empiré ces dernières années, et l'association souhaite dresser une liste d'emplacements, un bilan concret pouvant être présenté aux communes pour les forcer à prendre leurs responsabilités, et notamment pour répondre de leurs devoirs d'entretien et de respect des conditions de sécurité.

Pour ce faire, un site internet fraichement lancé permet de signaler toute infrastructure délabrée. Le site "J'ai mal à ma route" , alimenté par les témoignages des automobilistes, devrait permettre d'amener à la création d'une carte du réseau routier de France mettant en avant une grande partie des dégradations avec divers niveaux de danger. Il sera question de mettre en avant les trois routes les plus dangereuses de chaque département, afin de faire pression sur les communes et départements et les motiver à investir dans l'entretien du réseau avec un mot d'ordre à la clé : les routes sont plus chères à réparer qu'à entretenir.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1869221
Bienvenue en France : pour une fiscalité toujours plus élevée, on te propose des routes toujours plus pourries.

Comme les DDE ont été supprimées et que les préposés à l'entretien font maintenant de la paperasse inutile à longueur d'année dans des bureaux climatisés à nos frais comme leurs autres collègues fonctionnaires, l'automobiliste en est réduit à signaler lui-même l'état du réseau routier. La tiers-mondisation nous guette.

Enfin, les régionales sont pour bientôt, les bitumeuses vont pouvoir ressortir comme par enchantement.
Le #1869238
tmtisfree a écrit :

Bienvenue en France : pour une fiscalité toujours plus élevée, on te propose des routes toujours plus pourries.

Comme les DDE ont été supprimées et que les préposés à l'entretien font maintenant de la paperasse inutile à longueur d'année dans des bureaux climatisés à nos frais comme leurs autres collègues fonctionnaires, l'automobiliste en est réduit à signaler lui-même l'état du réseau routier. La tiers-mondisation nous guette.

Enfin, les régionales sont pour bientôt, les bitumeuses vont pouvoir ressortir comme par enchantement.



Y'a le fait qu'une partie des taches de la DDE a été déléguée aux communes.... qui n'ont aucune compétence la dedans (et aucun budget en zone rurale)

Le #1869244
Après Orange, la DDE
Sinon, quand es-ce qu'ils vont sortir de leurs grottes
pour aller constater les problèmes par eux même ?
Le #1869260
J'aime bien quand on entretient, mais quand on parle d'entretien, on ne met pas de "t" à "entretien".
Le #1869344
Une bonne idée
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]