Un site de vengeance anti-flics scandalise la police et l'administration pénitenciaire

Le par  |  10 commentaire(s)
police nationale

Le parquet de Rennes vient d'ouvrir une enquête suite à la découverte de la mise en ligne d'un site Internet dit de " vengeance anti-flics" qui regroupe et affiche les identités de certains gardiens de prison de Rennes ainsi que de leurs enfants.

Le ministère de l'Intétieur et l'administration pénitentiaire sont en alerte : un site baptisé "Vengeance" se présente actuellement comme un annuaire de photographies d'agents des deux administrations ( service de l'ordre et gardiens de prison) en poste dans la région de Rennes.

police nationale Le problème : certains clichés sont également focalisés sur les conjoints, la famille, les proches et enfants des représentants de l'ordre, ainsi que leurs identités complètes, dates de naissance et adresses personnelles.

Des informations qui n'auraient pas fait l'objet d'un quelconque piratage, ni même d'une surveillance organisée. Il s'agirait là d'éléments récoltés directement sur les réseaux sociaux et les pages Facebook.

C'est un groupe proche de la mouvance d'extrême gauche qui est à l'origine de la création du site, déjà à l'origine d'une copie du réseau de délation "anti bavures policières" Copwatch qui avait tenté sa chance en France en 2011 avec la publication de photos de 450 fonctionnaires d'île de France et du Nord.

Ici, il ne s'agit plus de dénoncer les écarts de conduite des représentants de la loi, mais de mettre la pression sur ces derniers en les exposant avec leurs familles à des actes de vengeance. Les enfants ne sont ainsi pas épargnés par le site, puisqu'on y trouve également leurs prénoms et leur âge.

Site vengeance police "C'est intolérable et le terme de vengeance employé par ceux qui se livrent à de telles dérives laisse craindre le pire pour ces familles d'agents exposés à la vindicte de n'importe quel fou !" regrette Nicolas Compte, secrétaire général adjoint du syndicat de policiers Unité-SGP-Police.

La Direction générale de la police nationale et la Chancellerie de Paris ont été saisies par les syndicats. Le Parquet de Rennes a ouvert une enquête pour "accès frauduleux à un système de traitement automatisé de données" et " menaces", l'enquête a été confiée à l'OCLICTIC.

Les syndicats appellent à la fermeture en urgence du site, mais Nicolas Comte reste pessimiste : " Le site est encore accessible, malgré la saisine des magistrats, et il y a fort à parier que les problèmes juridiques qui se poseront vont compliquer l'action des autorités françaises." Les blogs d'Indymedia sont hébergés à l'étranger dans des pays qui sont justement contre toute forme de coopération judiciaire.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1835946
"C'est un groupe proche de la mouvance d'extrême gauche qui est à l'origine de la création du site"
=>Ah bah c'est bon, ils sont du bon côté, ils risquent rien les gentils gauchistes... Si c'était un groupe proche de l'extrême droite, l'ami Valls annoncerait déjà 2-3 dissolutions...
Le #1835950
Voudrais pas être à la place des fonctionnaires ....
J'imagine la pression professionnelle et extra professionnelle ... limite invivable !
Le #1835960
A vomir. Juste à vomir.
Le #1835961
Mais c'est quoi cette démocratie foireuse Plus aucun respect, plus aucune retenue, un laxisme démesuré face à la criminalité en tout genre.... On se sent tellement dans l'insécurité qu'on finirait par envier les régimes autoritaires. Lamentable ! Je vous plains Messieurs les Policiers...
Le #1835986
bugmenot a écrit :

"C'est un groupe proche de la mouvance d'extrême gauche qui est à l'origine de la création du site"
=>Ah bah c'est bon, ils sont du bon côté, ils risquent rien les gentils gauchistes... Si c'était un groupe proche de l'extrême droite, l'ami Valls annoncerait déjà 2-3 dissolutions...


Je te rassure, ce n'est pas possible que ce soit un groupe d'extreme-gauche, vu qu'au contraire, ils se battent pour que les fonctionnaires de police aient plus de moyen, plus de protection, et plus de soutien de l'Etat.
Je dirais plutôt un groupe de cinglés...
Le #1836012
Ulysse2K a écrit :

Mais c'est quoi cette démocratie foireuse Plus aucun respect, plus aucune retenue, un laxisme démesuré face à la criminalité en tout genre.... On se sent tellement dans l'insécurité qu'on finirait par envier les régimes autoritaires. Lamentable ! Je vous plains Messieurs les Policiers...




tu les plains réellement, ou tu les enfonces ?
Le #1836039
Je peux comprendre parfois, puisque certains avec l'étoile ont un peu la gâchette facile surtout quand il s'agit d'un itinérant un peu gestuel.
Le #1836056
****************
Je peux comprendre parfois, puisque certains avec l'étoile ont un peu la gâchette facile surtout quand il s'agit d'un itinérant un peu gestuel.
****************
Parce que les itinérants n'ont pas la gachette facile eux. Perso. je me sens plutôt plus en sécurité avec les forces de l'ordre que sans. Allez à l'étranger et vous verrez que l'on a de la chance d'avoir les fonctionnaires de police que l'on a.

Le #1836084
DeepBlueOcean a écrit :

Ulysse2K a écrit :

Mais c'est quoi cette démocratie foireuse Plus aucun respect, plus aucune retenue, un laxisme démesuré face à la criminalité en tout genre.... On se sent tellement dans l'insécurité qu'on finirait par envier les régimes autoritaires. Lamentable ! Je vous plains Messieurs les Policiers...




tu les plains réellement, ou tu les enfonces ?


Non ! Réellement !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]