Skype joue à Big Brother en Chine

Le par  |  4 commentaire(s) Source : AFP
Skype - Logo

Via son partenaire chinois, Skype est accusé d'épier et de garder trace des cyber-conversations dans l'Empire du Milieu opérées par l'entremise de son client dédié.

Skype   LogoVoilà une affaire qui aura le tort de nous rappeler la mésaventure Yahoo! en Chine qui avait conduit à l'arrestation d'un cyber-dissident et à une très sévère réprimande de la firme de Sunnyvale devant le congrès américain. Skype, la filiale d'eBay qui est ici impliquée, sait donc par expérience que cacher certains agissements pourrait lui coûter cher ne serait-ce qu'en termes d'image.

C'est avec son partenaire local TOM Online avec qui il a formé la co-entreprise TOM-Skype, que Skype est pointé du doigt par un rapport émanant de chercheurs d'une université canadienne, qui ont constaté des pratiques très conciliantes avec l'esprit de la cyber-censure chinoise, voire au-delà. Le rapport indique que via le client de VoIP diffusé en Chine et plus particulièrement sa fonctionnalité de messagerie instantanée, des messages contenant des mots jugés sensibles comme " Tibet ", " parti communiste" , " secte Falun Gong ", sont non seulement filtrés, mais qui plus est archivés avec tout le nécessaire pour identifier les émetteurs dans des serveurs rendus publics, ce qui ne va évidemment pas sans poser des questions concernant de futures arrestations.


Skype a préféré fermer les yeux ?
Skype n'a pu que reconnaître la censure qui est monnaie courante en Chine, et à laquelle il avait plus ou moins souscrit en ayant connaissance du filtrage opéré par TOM Online. Le véritable point embarrassant pour Skype est cet archivage des données rendues publiques.

Selon des propos relayés par l'AFP, Skype s'est dit profondément désolé avant d'indiquer que c'était là le fruit de modifications apportées à son insu par TOM Online. " Nous avions compris que TOM n'avait pas pour politique de stocker des messages de chat avec certains messages, et nous leur demandons maintenant pourquoi le protocole a changé ", a déclaré le président de Skype.
Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #332421
faut pas se leurrer, toutes les solutions proprio de voip, de cryptage, d'effacement des données ont des accords avec les gouvernements .
Il faudrait etre crédule pour croire que skype, donc ebay allait se facher avec le gouvernement chinois et plus de 1 milliard de clients potentiels( en fait juste quelques centaines de millions d'abonnés).
Ils ne sont pas les seuls, yahoo avait faire pire (dénonciation de bloggueurs et journalistes)
Seuls les programmes opensources garantissent la confidentialité et la sécurité, de plus ils sont audités et auditables.
Le #332451
PS: google de par Gmail épie les courriers et en fonctions de mots clefs adapte sa pub et ça ne choque personne.
WMP (Microsoft) fait la même chose, realplayer aussi, sauf que eux revend(ai)ent des infos.. le logiciel edonkey faisait la même chose, on a eu après son clone libre, il faut la même chose avec skype,..... ça existe mais pas a la portée de tous.
les logiciels proprio censés cryptés les données, les partitions, les disques durs, idem, c'est facile d'accés pour les états ou sinons ils seraient interdits de vente
gAIM, Pidgin, Kopete, Kmess sont des solutions open sources, après il n'y a plus qu' passer par un tunnel ssl, vpn facile a mettre en place sur windows depuis windows 2000 pro, plus simple avec gnulinux.
Ou mieux choisissez un BSD, openbsd fait tout ça et ce qui est d'origine est propre et auditer. c'est moins facile a mettre en place mais c'est le prix de la liberté.


D'ailleurs si les BSD marchent bien en chine et au japon, c'est pas pour rien.

Le #332961
C'est dur a dire, mais si on veut diffuser un soft (aussi complexe et utilisé que Skype) dans un pays, il faut avoir un minimum de "respect" et surtout respecter la loie envers le pays.

En France c'est la même chose, il est interdit de montrer comment utiliser de la poudre a canon (ou ce sera bientôt). Par conséquent si Dedibox ou OVH en héberge, l'etat aura parfaitement le droit de demander de le supprimer.

Aprés du point de vie philosophique et morale c'est autre chose.
Le #336251
JE DESINSTALLE SKYPE SUR LE CHAMP POUR NE PLUS JAMAIS L'UTILISER

Pratique HONTEUSE d'une boite qui mérite un violent BOYCOTT

Quand à comparer cela avec les pratiques de gmail ou autres ce n'est pas vraiment malin car la, le traitement est fait informatiquement et n'est en aucun cas relayé à un service gouvernemental


Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]