Smartphone, capteur et pompe : un trio high tech au secours des diabétiques

Le par  |  0 commentaire(s)
Diabeloop 1

Le diabète est une maladie qui intéresse fortement les grands acteurs du high tech et de l'Internet. En France, un programme test met actuellement au point un système associant smartphones et "pancréas artificiel"

Le programme Diabeloop bat son plein en France : il s'agit de mener des recherches auprès de 45 patients équipés d'un "pancréas artificiel" connecté à un smartphone qui leur délivre en temps réel l'insuline dont ils ont besoin.

Le système est composé de trois appareils : une pompe à insuline qui délivre la substance, un capteur sous-cutané qui surveille la glycémie du patient en permanence, et un smartphone qui se charge des calculs. Le tout est connecté en Bluetooth et a pour ambition de permettre aux diabétiques de type 1 de vivre presque normalement sans plus jamais se soucier de tester leur glycémie ni de calculer les doses d'insuline à s'injecter.

Diabeloop 1

Le dispositif vise même à éviter totalement les crises d'hypo ou d'hyperglycémie, et ce, peu importe les repas, l'état de stress, les activités physiques...

Sylvain Rousson, un des ingénieurs ayant participé au développement du système indique que le logiciel embarqué sur smartphone embarque un algorithme "hyper complexe, de 13 équations à 13 inconnues. L'idée, c'est de calculer en permanence, et par anticipation, le taux de sucre que le patient aura dans deux heures, afin de déterminer de quelle quantité d'insuline il a besoin tout de suite."

Diabeloop

Le logiciel a également la capacité d'apprendre de son utilisateur. Il dressera des profils, des habitudes pour mieux anticiper les besoins et se vouloir de plus en plus personnalisé et donc efficace.

Les premières phases de test ont donné de bons résultats sur le panel de patients. Une nouvelle période de test sera organisée sur un temps plus long de trois mois et sur un groupe de 100 malades.

Dans le monde, on comptabilise quelque 25 millions de diabétiques de type 1 (Insulo dépendant). Diabeloop pourrait être commercialisé en France d'ici 2017 et pourrait même être remboursé par la sécurité sociale d'ici 2018-2019. Il faudra démontrer la fiabilité du système et son efficacité.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]