Diabète : Google Life Sciences fait équipe avec Sanofi

Le par  |  3 commentaire(s)
Sanofi-diabete

Dans la lutte contre le diabète, et avec pour objectif de faciliter sa gestion par les patients, Sanofi va collaborer avec Google Life Sciences. Désormais filiale de Alphabet, Life Sciences nourrit de grosses ambitions dans le domaine de la santé.

Le diabète, c'est aussi l'affaire de Google ? Le groupe pharmaceutique français Sanofi va étendre sa recherche dans le traitement du diabète en collaborant avec Google Life Sciences. Cette nouvelle collaboration a pour but d'améliorer les soins et la prise en charge de patients souffrant de diabète de type 1 et de type 2.

Lentille GoogleAux traitements de Sanofi, Google apportera son expertise en matière d'analyse des données, d'électronique miniaturisée et de puces de faible puissance. Il est attendu de nouveaux outils pour faciliter la gestion du diabète par les patients.

Un communiqué fait notamment mention " d'indicateurs de santé comme la glycémie sanguine et les niveaux d'hémoglobine A1c, les informations rapportées par les patients, les régimes médicamenteux et les dispositifs de détection. "

Ce n'est pas la première fois que le traitement du diabète est associé au nom du géant américain. Il mène un projet de lentille de contact connectée afin de pouvoir mesurer la glycémie des personnes atteintes de diabète. Informées sur leur taux de sucre via leur smartphone, elles peuvent corriger en fonction leur glycémie.

Pour cette lentille de contact connectée, un accord a été signé mi-2014 avec le groupe pharmaceutique suisse Novartis.

Rappelons que même si l'on parle de Google Life Sciences, dans le cadre de la réorganisation de Google autour de sa nouvelle maison-mère Alphabet, les activités en rapport avec la santé et la recherche médicale sont tombées dans le giron de Life Sciences. Une autre filiale de Alphabet.

Les projets de Life Sciences sont une plate-forme de nanodiagnostics, un moniteur cardiaque et d'activité, et donc la lentille de contact connectée pour aider les diabétiques. Le projet phare demeure Baseline Study visant à collecter ultérieurement les informations génétiques de plusieurs milliers de personnes volontaires. Du Big Data pour analyser le génome et établir la carte du corps humain en bonne santé.

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1857510
Les lentilles, c'est déjà chiant quand t'es myope alors devoir en mettre pour le diabète, j'sais pas si c'est vraiment quelque chose qui va marcher...
Le #1857518
Safirion a écrit :

Les lentilles, c'est déjà chiant quand t'es myope alors devoir en mettre pour le diabète, j'sais pas si c'est vraiment quelque chose qui va marcher...


Il n'y a pas que le projet de lentille, mais aussi celui avec Dexcom pour un lecteur en continu :

http://diatribe.org/google-and-dexcom-team-dramatically-improve-cgm
Le #1857599
Safirion a écrit :

Les lentilles, c'est déjà chiant quand t'es myope alors devoir en mettre pour le diabète, j'sais pas si c'est vraiment quelque chose qui va marcher...


Il ne s'agit pas que des lentilles en fait.
Il y a un très gros business qui se développe autour de l'analyse des données collectées. Avant, on avait très peu de données, donc c'était facile à gérer (genre une analyse par mois, et encore).
Mais maintenant avec des capteurs en temps réel et autres technologies, on se retrouve avec un nombre très (trop) important de données à traiter (pour un être humain).
Il faut donc des outils qui vont permettre de tout stocker puis présenter des tendances, contextualiser les données avec ce qui à été mis en place, etc.
Apple s'est aussi engagé là dedans.
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]