Smartphone d'occasion : des données personnelles retrouvées dans plus de la moitié des terminaux

Le par  |  2 commentaire(s) Source : Numerama
smartphone-poche

Avec l'explosion du marché de la téléphonie sans engagement, les utilisateurs sont à la recherche de mobiles plus accessibles. S'est ainsi développé le marché d'occasion, avec une tendance : les utilisateurs ne pensent pas systématiquement à supprimer leurs données personnelles.

Plutôt que de débourser jusqu'à 700 ou 1000 euros dans le dernier smartphone sorti pour coller avec son forfait mobile sans engagement, beaucoup optent pour le marché de l'occasion. Les plateformes de vente de produits recyclés et reconditionnés sont légion, tout comme les annonces de particulier à particulier, mais une tendance inquiétante se dégage : les revendeurs ne prennent parfois pas la peine d'effacer leurs données privées des terminaux.

Kazam smartphones

Blancco Technology Group et Kroll Ontrack ont ainsi mené une étude, mise en avant par nos confrères de Numerama, sur le marché des smartphones et autres dispositifs d'occasion et démontré que sur un panel de 122 appareils ( qui rassemble également des SSD et HDD), plus de la moitié contenaient encore des données personnelles, accessibles au nouveau propriétaire.

Pour ce qui est des mobiles du groupe d'étude : " Des milliers de messages électroniques, journaux d'appels, SMS, messages, photos et vidéos ont été trouvés sur 35% des appareils mobiles".

En cause, les dispositifs d'effacement qui ne seraient pas toujours efficaces : " Un examen approfondi démontre qu'une tentative de suppression a été menée sur 57 % des appareils mobiles qui contenaient des pourtant toujours des données. Ces tentatives de suppression ont échoué à cause des méthodes courantes, mais peu fiables utilisées, laissant des informations sensibles exposées et potentiellement accessibles."

Le cas est valable y compris pour certains smartphones ayant profité d'une restauration aux paramètres d'usine. Une aubaine pour les sociétés à l'origine de l'étude, puisque chacune propose des logiciels spécialisés dans l'effacement des données.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1862555
tout est jetable, le matériel comme les données
Le #1862562
smalldick a écrit :

tout est jetable, le matériel comme les données


C'est bien pire que ça, les données sont recyclable... sans l'accord du vendeur (Parce que si celui ci a tenté d'effacer son téléphone, c'est pour protéger sa vie privée...)

D'ailleurs les données personnelles sont en plein essors, il suffit de vendre ces données à des entreprises réputés pour en être rémunéré... Normalement c'est illégal, mais la CNIL ne peuvent rien contre ça.
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]