Social Roulette: Jouer à la Roulette russe avec son compte n’est pas du gout de Facebook

Le par  |  7 commentaire(s) Source : TechCrunch
social roulette

Samedi dernier était lancé Social Roulette, un site proposant à chacun de tenter sa chance à la Roulette Russe digitale. L’application qui laissait 1 chance sur 6 au participant de voir son profil Facebook supprimé vient d’être bloquée par le réseau social.

Social Roulette n’aura finalement pas tenu plus d’un Week-End et pourtant le succès était visiblement au rendez-vous.

social roulette 1 Son concept est simple : proposer à l’utilisateur de jouer à la roulette russe avec son compte Facebook. Chaque jour, le participant inscrit ses identifiants Facebook sur la page du site, lance la roulette, et il a alors une chance sur 6 de voir son compte effacé, lui imposant une rupture (temporaire ?) avec le réseau social.

Pour les survivants (les perdants selon le site de Social Roulette), un message s’affiche automatiquement sur leur mur, indiquant qu’ils ont joué et survécu... jusqu’à la prochaine tentative.

582x226xpost-pagespeed-ic-alvc_x5fxq 

Les concepteurs du site sont partis du principe que " tout le monde pense à effacer son compte du réseau à un certain moment, c’est une réaction tout à fait normale au débordement de la culture digitale." L’idée était donc de mettre à disposition un moyen original aux volontaires pour passer à l’action.

i-survived-social-roulette-american-apparel-unisex-fitted-tee-black-w380h440z1 Malheureusement, le but affiché n’était pas simplement limité à libérer les esprits des utilisateurs, et Social Roulette n’a pas hésité à proposer des produits dérivés comme des t-shirts incluant des logos de Facebook dans la chambre d’un barillet de revolvers. Une utilisation du logo de Facebook qui a automatiquement entrainé des poursuites.

Mais le réseau social ne s’est pas arrêté là et a finalement bloqué l’API du site, tout comme cela avait été le cas avec Vine, l’application Facebook a également été bloquée pour ne plus permettre aux participants d’interagir depuis le site de Social Roulette.

D’après Facebook, l’application propose une " mauvaise expérience du réseau social " et ne respecte pas la charte des développeurs, sans pour autant en expliquer précisément quelle partie. Mais ce serait le fonctionnement de l’application qui pourrait être reprochée, dans le sens ou l’application bloque totalement la fonction de désactivation du compte utilisateur, ne lui permettant pas de réactiver son compte dans un avenir plus ou moins proche.

Sans API, Social Roulette ne permet plus aux utilisateurs de se connecter avec leur compte Facebook, mais les développeurs restent confiants en leur projet et pensent que le réseau pourrait finir par rouvrir les vannes dans une version adaptée avec les règles de la plateforme.

Que les intéressés restent donc attentifs, Social Roulette pourrait prochainement proposer à nouveau le grand frisson numérique aux indécis suffisamment motivés pour cliquer la détente.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1306662

Facebook décide ce qui est bon pour vous
Le #1306692
"ce serait le fonctionnement de l’application qui pourrait être reprochée, dans le sens ou l’application bloque totalement la fonction de désactivation du compte utilisateur, ne lui permettant pas de réactiver son compte dans un avenir plus ou moins proche."

C'est surtout à FB qu'il faut reprocher l'impossibilité de supprimer complétement les données de son compte (ce qui est pourtant une obligation légale en France)


Le #1306702
Chitzitoune a écrit :

"ce serait le fonctionnement de l’application qui pourrait être reprochée, dans le sens ou l’application bloque totalement la fonction de désactivation du compte utilisateur, ne lui permettant pas de réactiver son compte dans un avenir plus ou moins proche."

C'est surtout à FB qu'il faut reprocher l'impossibilité de supprimer complétement les données de son compte (ce qui est pourtant une obligation légale en France)


Oui mais on peut leur demander l'intégralité des données sur support optique pour les faire chier et ça, c'est rigolo
Le #1306832
Nerthazrim a écrit :

Chitzitoune a écrit :

"ce serait le fonctionnement de l’application qui pourrait être reprochée, dans le sens ou l’application bloque totalement la fonction de désactivation du compte utilisateur, ne lui permettant pas de réactiver son compte dans un avenir plus ou moins proche."

C'est surtout à FB qu'il faut reprocher l'impossibilité de supprimer complétement les données de son compte (ce qui est pourtant une obligation légale en France)


Oui mais on peut leur demander l'intégralité des données sur support optique pour les faire chier et ça, c'est rigolo




Le droit de suppression est "obligatoire" sur simple présentation de pièce d'identité et gratuit alors que le droit d'accès peut être refusé (si considéré comme abusif par l'entreprise de part la quantité de données), et dans ce cas, faut aller en justice pour qu'un juge impose (ou pas) le fait de te fournir le détail des données, et surtout, il est payant (le cout de la reproduction des documents est à la charge du demandeur)


Le #1306862
Chitzitoune a écrit :

Nerthazrim a écrit :

Chitzitoune a écrit :

"ce serait le fonctionnement de l’application qui pourrait être reprochée, dans le sens ou l’application bloque totalement la fonction de désactivation du compte utilisateur, ne lui permettant pas de réactiver son compte dans un avenir plus ou moins proche."

C'est surtout à FB qu'il faut reprocher l'impossibilité de supprimer complétement les données de son compte (ce qui est pourtant une obligation légale en France)


Oui mais on peut leur demander l'intégralité des données sur support optique pour les faire chier et ça, c'est rigolo




Le droit de suppression est "obligatoire" sur simple présentation de pièce d'identité et gratuit alors que le droit d'accès peut être refusé (si considéré comme abusif par l'entreprise de part la quantité de données), et dans ce cas, faut aller en justice pour qu'un juge impose (ou pas) le fait de te fournir le détail des données, et surtout, il est payant (le cout de la reproduction des documents est à la charge du demandeur)


C'est du droit français ça non ?
Même si Facebook est effectivement accessible en France on sait depuis longtemps qu'il s'en bat plus ou moins les steaks (pour être fin) de la législation française ...

Et puis, ce dont je parlais est un exemple concret, des millions de personnes l'ont fait, ce n'est pas une procédure administrative elle passe directement par Facebook qui, s'ils ne répondent pas, peuvent être sanctionnés.
Là encore, je pense que c'est exclusivement appliqué aux US mais bon, c'était marrant à voir
Le #1332812
www.fb.pw bientot
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]