Solar Impulse 2 boucle son tour du monde sans énergie fossile

Le par  |  2 commentaire(s)
Solar Impulse 2

Au terme d'un voyage de 16 mois, l'avion solaire Solar Impulse 2 aura finalement bouclé son tour du monde, établissant une foule de records.

Ce mardi 26 juillet, Solar Impulse 2 est arrivé à l'aéroport Al-Bateen d'Abou Dhabi aux Émirats arabes unis. Une arrivée qui marque la fin d'un tour du monde aérien de près de 40 000 kilomètres réalisé en 17 étapes.Il était parti le 9 mars 2015 depuis ce même aéroport.

Pendant le trajet , aucune goutte de carburant n'aura été utilisée, c'est la voilure de Solar Impulse 2, parcouru de panneaux photovoltaïques, qui aura assuré l'énergie nécessaire à sa propulsion, et ce, de jour comme de nuit.

Solar impulse 2 v

Pour la dernière étape, c'est Bertrand Piccard qui pilotait l'avion, il était parti du Caire samedi dernier et aura réalisé un vol de 48 heures sans interruption.

Pour les deux pilotes, " Plus qu'un exploit dans l'histoire de l'aviation, c'est un exploit dans l'histoire des énergies renouvelables." Car c'était bien le but du projet : attirer l'attention sur la capacité des énergies renouvelables à remplacer les énergies fossiles polluantes et limitées dans divers domaines.

Tout au long des étapes, les deux pilotes ont organisé des conférences et visité des écoles pour délivrer le même message : l'urgence de basculer vers les énergies renouvelables à grande échelle.

La plus longue étape de cette épopée aura eu lieu entre Nagoya au Japon et Hawaii : 5 jours de vol non-stop et 8900 km parcourus. Solar Impulse aura également subi quelques revers : l'avion aura été bloqué plusieurs mois au sol du fait de conditions météo défavorables.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1913254
Çà me semble encore un peu extrême comme performance, mais au moins c'est fait.

Tout le monde ne sera pas capable de réaliser cet exploit dans les même conditions.

On verra bien l'évolution. wait and see
Le #1913264
Plus d'un an pour faire le tour du monde, quel retour en arrière ! Pour une mauvaise publicité, c'est gagné.

Le renouvelable est abandonné partout dans le monde (sauf en France où s'apercevra de la chose dans 10 ou 25 ans), donc rien d'étonnant : trop aléatoire, pas fiable, pas de capacité, trop peu dense, obligation de redondance avec des moyens classiques, donc coûts élevés (subventions en aval et amont), etc le renouvelable n'est qu'une lubie politico-idéologique des escrologistes, qui est en plus incapable de de régler le seul non-problème pour lequel ils l'ont mis en avant : réduire les émissions de CO².

Autant dire que c'est un échec absolu sur toute la ligne, sauf pour ceux qui ont su profiter de l'aubaine, évidemment : les autres naïfs se contentent de payer plus cher pour la même chose.
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]