Piratage de Sony : pour Obama, c'est un coûteux vandalisme mais pas un acte de guerre

Le par  |  9 commentaire(s) Source : AFP
The-Interview-film

Si les propos initiaux sont durs pour condamner le piratage dont a été victime Sony Pictures, le flou persistant sur l'origine de cet acte et ses implications conduisent le gouvernement américain à se montrer ferme...mais à faire la part des choses.

Le piratage massif des données du studio Sony Pictures a conduit à la diffusion de films pas encore distribués et à la publication d'emails et de données personnelles de salariés et de stars hollywoodiennes. Le groupe Guardians of Peace a revendiqué l'intrusion et le pillage des informations en représailles à la sortie du film The Interview racontant l'histoire (comique) de journalistes chargés d'assassiner le leader de la Corée du Nord.

The-Interview-film Les regards se sont donc logiquement tournés vers ce pays même si le flou persiste sur les circonstances et les auteurs de ce coup d'éclat au retentissement international. Le gouvernement US a eu des mots très durs pour le condamner et a promis une "réponse forte" qui laisse la porte ouverte à tout.

Dans le même temps, la Corée du Nord a affirmé que ses services ne sont pas impliqués dans ce piratage et a répondu aux menaces à peine voilées des USA en leur proposant de réaliser une enquête conjointe. Parallèlement, la Chine a condamné l'acte du piratage mais sans évoquer la Corée du Nord.

Dans ce flou sur les origines et les motivations des auteurs du piratage, le président Barack Obama cherche à conserver une attitude de fermeté tout en évitant le faux-pas. Il a donc déclaré qu'il s'agissait ici d'un acte de cybervandalisme de grande ampleur mais pas d'un acte de guerre qui exigerait une réponse militaire.

" Nous le prenons très au sérieux et notre réponse sera proportionnée", a-t-il indiqué, ce qui pourrait conduire à remettre la Corée du Nord dans la liste des Etats soutenant le terrorisme, alors qu'elle en avait été retirée en 2008 contre la promesse d'un contrôle des installations nucléaires du pays par des inspecteurs internationaux, rapporte l'AFP.

Face à la censure que constitue de facto l'abandon de la diffusion en salles du film The Interview, des voix se font entendre pour réclamer des mesures fortes et refuser une pression imposée de l'extérieur par un pays ne répondant pas aux canons démocratiques. Encore faudrait-il être sûr qu'il est bien à l'origine du piratage de Sony Pictures.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Anonyme
Le #1824270
Et voilà !!! Combien de fois Obama et son administration ont retourné leurs vestes dans cette histoire ???

Malgré que le FBI, la NSA, la CIA et je ne sais pas combien d'autres agences gouvernementales ou privées qui ont du se pencher sur la question, personne ne sait rien, ce qui démontre leurs incompétences sauf pour faire de l'intox !!!

Après cela , on n'était pas loin d'une 3° guerre mondiale à coup de bombes atomiques...
Le #1824271
ca tue la guerre mondiale???
Anonyme
Le #1824273
candylover a écrit :

ca tue la guerre mondiale???


Non, ça permet simplement de bien nettoyer et récurer la Terre de ses parasites et du trop plein d'êtres humains !!!
Le #1824296
ah bon j'espere qu'ils ne vont pas m'évacuer avec un aspirateur pendant leur guerre mondiale
Le #1824306
Un film de cette qualité ca vaut bien une OGIVE NUCLEAIIIIIIIIRE
Le #1824312
Prudent le Obama. C'est bien.
Le #1824331
Il a du recevoir un coup de téléphone de Pékin (qui soutient la Corée du Nord), et il baisse son pantalon parce que son objectif principal est la Russie et qu'il ne pourra pas l'attaquer sans avoir la neutralité des Chinois.

Mais Obama, ses faucons, et son lobby militaro-industriel, restent de vrais poisons pour l'humanité, et je crains moi-aussi la troisième guerre mondiale dans pas longtemps si l'opinion publique ne se réveille pas à temps pour les ramener à la raison.

Lire l'article de l'informaticien "bluetouff" sur son blog "reflets.info" :
http://reflets.info/piratage-de-sony-pourquoi-est-il-tres-peu-probable-que-la-coree-du-nord-soit-a-lorigine-de-lattaque/
Anonyme
Le #1824357
Sicyons a écrit :

Prudent le Obama. C'est bien.


Je n'en suis pas totalement certain !

http://www.lavenir.net/article/detail.aspx?articleid=DMF20141223_00577224

A prendre avec des pincettes naturellement...
Anonyme
Le #1824358
billgatesanonym a écrit :

Il a du recevoir un coup de téléphone de Pékin (qui soutient la Corée du Nord), et il baisse son pantalon parce que son objectif principal est la Russie et qu'il ne pourra pas l'attaquer sans avoir la neutralité des Chinois.

Mais Obama, ses faucons, et son lobby militaro-industriel, restent de vrais poisons pour l'humanité, et je crains moi-aussi la troisième guerre mondiale dans pas longtemps si l'opinion publique ne se réveille pas à temps pour les ramener à la raison.

Lire l'article de l'informaticien "bluetouff" sur son blog "reflets.info" :
http://reflets.info/piratage-de-sony-pourquoi-est-il-tres-peu-probable-que-la-coree-du-nord-soit-a-lorigine-de-lattaque/


"Mais Obama, ses faucons, et son lobby militaro-industriel, restent de vrais poisons pour l'humanité, et je crains moi-aussi la troisième guerre mondiale dans pas longtemps si l'opinion publique ne se réveille pas à temps pour les ramener à la raison."

Pour ce qui me concerne, ce n'est pas Obama le problème, mais tous les Présidents successifs et quelque soit le bord car ils palpent tous l'argent du lobby militaro-industriel !!!
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]