SOPA : Microsoft affiche sa position quand d'autres agissent

Le par  |  0 commentaire(s)
Wikipedia-blackout

La firme de Redmond marque enfin son opposition au projet de loi SOPA dans sa rédaction actuelle. Ce jour est marqué par un vent de manifestation sur le Web.

Wikipedia-blackoutLa Business Software Alliance - qui réunit de nombreux éditeurs de logiciels à travers le monde - a affiché son soutien au projet de loi américain SOPA ( Stop Online Piracy Act ) pour lutter contre le piratage en ligne.

Le texte ( et son équivalent PIPA - Protect IP Act - au Sénat ) suscite pourtant un fort vent d'opposition. Pour ses détracteurs, il menace la liberté d'expression et l'ouverture d'Internet. De manière expéditive, les sites seraient bloqués ( DNS ) pour toute infraction au droit d'auteur. La pression serait ainsi aussi mise sur des sites renvoyant vers un tel contenu sous peine de poursuite.

S'ajoutent aussi du déréférencement pour les moteurs de recherche, la coupure de tout lien commercial ( services de paiement, réseaux publicitaires ) entretenus avec des sites considérés illégaux.

Suite au soutien affiché de la BSA pour le SOPA, Kaspersky Lab a pris ses distances avec cette dernière en claquant la porte. La presse outre-Atlantique a alors laissé entendre que le très influant Microsoft ( membre de la BSA ) était lui aussi opposé au SOPA.

Jusqu'à présent, Microsoft n'avait pas clairement fait valoir son point de vue. Aujourd'hui, Microsoft se montre un peu plus explicite et déclare son opposition au SOPA, du moins dans sa rédaction actuelle. La firme de Redmond se range ainsi au point de vue exprimé par la Maison Blanche.

Firefox-anti-sopa-pipaLa mise au point de Microsoft intervient alors qu'une action pour manifester une opposition au SOPA et au PIPA est menée par plusieurs acteurs du Web. La version anglaise de Wikipédia est par exemple volontairement coupée avec toute recherche qui aboutit après quelques secondes vers une page en noir. Seule une page d'explication peut demeurer à l'écran.

Ce blackout sera suivi par d'autres dans la journée à l'initiative par exemple de Reddit ou encore BoingBoing. Pour Mozilla, la page d'accueil par défaut dans Firefox sera plongée dans le noir et une redirection amènera l'utilisateur vers une page spéciale. Pour sa part, Google ne met pas son moteur de recherche en sommeil, mais un lien  ( vers une pétition ) en page d'accueil de google.com est affiché : " Dites au congrès de ne pas censurer le Web ".

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]