Revivez la mission historique de SpaceX en vidéo

Le par  |  6 commentaire(s)
SpaceX-Falcon-9

Le 22 décembre 2015, le premier étage d'une fusée Falcon 9 est revenu atterrir sur Terre lors de sa mission de mise sur orbite de 11 satellites. SpaceX revient sur cet événement dans une vidéo.

SpaceX s'offre un peu d'autocélébration en mettant en ligne une vidéo qui revient sur son dernier succès historique. Séance de rattrapage pour ceux qui auraient loupé cet exploit intervenu après un échec en juin :

  

Après l'atterrissage, c'est " l'amerrissage " que cherchera à réaliser SpaceX le 17 janvier sur une barge automatisée dans l'Océan Pacifique, et ce après deux premières tentatives sans succès.


Actualité publiée le 22 décembre 2015
Dans le cadre de son projet de fusées réutilisables, la société SpaceX d'Elon Musk a réussi son premier gros pari avec le lanceur Falcon 9. Un succès retentissant qui intervient six mois après l'explosion d'une Falcon 9 au décollage lors d'une mission de ravitaillement de la Station spatiale internationale.

Dans la nuit de lundi à mardi (en France), la fusée a décollé de Cap Canaveral en Floride. Tandis que le deuxième étage de la Falcon 9 a permis de placer 11 satellites sur orbite terrestre basse, le premier étage est revenu sur le plancher des vaches.

Cet imposant premier étage concentre toute la puissance pour permettre le décollage de la fusée. Seulement une dizaine de minutes après le décollage, il a atterri en position verticale non loin de son lieu de lancement. Sa chute a été ralentie grâce à des moteurs.

SpaceX-Falcon-9-trajectoires

Trajectoires de décollage et d'atterrissage

SpaceX avait tenté un atterrissage du premier étage de la Falcon 9 en janvier et avril sur une plateforme en mer. Deux échecs consécutifs même si pour la deuxième tentative, la fusée avait toute de même quasiment touché la plateforme à la verticale avant d'exploser. Avec une version de la fusée 30 % plus puissante, la troisième tentative sur la terre ferme aura été la bonne.

En l'occurrence, ce retour sur Terre pour la mission de cette nuit était un objectif secondaire. C'est toutefois bel et bien celui qui a retenu toute l'attention. Il faut dire que c'est la promesse d'une baisse drastique des coûts de la conquête spatiale. Une fusée Falcon 9 coûte près de 60 millions de dollars à fabriquer (dont 70 % du coût pour le premier étage) mais seulement 200 000 dollars pour le carburant. La possibilité de réutiliser le premier étage ouvre ainsi la voie à de substantielles économies.

  

Alors que Elon Musk a déjà son regard qui se tourne vers la colonisation de la planète Mars, il va d'abord devoir s'assurer que le premier étage de la Falcon 9 est effectivement réutilisable. À cet effet, des tests vont être effectués sur celui qui vient de regagner la Terre mais il ne devrait cependant pas effectuer un nouveau vol. C'est dès l'année prochaine qu'il sera tenté de réutiliser une fusée " dans son jus. "

Le succès de SpaceX intervient après celui de Blue Origin de Jeff Bezos. La fusée New Shepard a réussi à atterrir mais après un vol suborbital à jusqu'à 100 kilomètres d'altitude. Une prouesse jugée moins complexe que celle que vient d'effectuer SpaceX. Les objectifs ne sont du reste pas les mêmes. New Shephard se destine au tourisme spatial pour de courts vols suborbitaux.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1875851
Bravo à eux ! Hergé était un visionnaire !

Du coup, les lanceurs Ariane prennent un coup de vieux. Les coûts de mises en orbite vont baisser et, si la fiabilité des lanceur SpaceX est là, on va perdre quelques clients.


Mais il y aura moins de débris abandonnés à chaque lancement !
Le #1875857
Trucmuch a écrit :

Bravo à eux ! Hergé était un visionnaire !

Du coup, les lanceurs Ariane prennent un coup de vieux. Les coûts de mises en orbite vont baisser et, si la fiabilité des lanceur SpaceX est là, on va perdre quelques clients.


Mais il y aura moins de débris abandonnés à chaque lancement !


Peu importe les débris qu'il peut y avoir !
Pollué pour pollué, on s'en fout, tout est déjà pollué dans l'atmosphère et la stratosphère céleste, le plus important c'est le succès des missions spatiales
La science avance, c'est bon !!! on avance tous
Le #1875864
Personnellement, quand j'ai vu la vidéo pour la première fois, j'étais sur le cul. C'est vraiment quelque chose de révolutionnaire que vient d'accomplir Elon Musk et sa boite Space X.
Le #1875871
Ariane c'est proche de 100% de réussite.
La c'est 1/3.

Le #1875886
Hercule007 a écrit :

Ariane c'est proche de 100% de réussite.
La c'est 1/3.


Ne sois pas chauvin comme cela. Ariane s'est poutré plus que son compte avant qu'on ne soit (plus ou moins) au point. Il en sera de même pour ce lanceur mais à brève échéance il représente l'avenir, c'est certain.

http://www.capcomespace.net/dossiers/espace_europeen/ariane/annexes/annexe8_echecs_ariane.htm
Le #1875913
Hercule007 a écrit :

Ariane c'est proche de 100% de réussite.
La c'est 1/3.


Et réussir du 3ème coup à faire atterrir une fusée sur Terre tu trouves que c'est au mauvais résultat ? Bah putain... Je pense plutôt qu'on peut remercier SpaceX d'essayer de faire évoluer les choses aussi "vite". Perso je ne m'attendais pas à ce qu'on arrive à faire atterrir une fusée avant des années.
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]