SpaceX va retenter de poser son lanceur Falcon 9 mais dans des conditions plus difficiles

Le par  |  8 commentaire(s) Source : Ars Technica
SpaceX Falcon 9 barge

Après le succès de la récupération du premier étage de son lanceur Falcon 9 sur une barge dans l'Océan Atlantique, SpaceX va retenter l'opération début mai dans des conditions techniques plus compliquées.

SpaceX-Falcon-9C'est le 8 avril dernier que la société SpaceX a finalement réussi à poser le premier étage de son lanceur Falcon 9 sur une barge automatisée au large de la Floride, après plusieurs tentatives infructueuses, permettant de valider le concept de fusée réutilisable qui doit à terme fortement réduire les coûts des lancements spatiaux.

Depuis ce succès, l'étage de la fusée a été rapatrié à Port Canaveral pour un examen approfondi de sa structure et de l'état de ses neuf moteurs. Ces derniers vont faire l'objet d'une dizaine de mises à feu au sol avant de décider si le premier étage peut être réutilisé pour de nouvelles missions, peut-être dès le mois de juin.

En attendant, SpaceX va retenter un atterrissage sur la barge automatisée du premier étage d'une autre fusée Falcon 9 début mai, mais dans des conditions nettement plus compliquées. Après la mise en orbite d'un satellite de communication japonais à 22 000 kilomètres d'altitude, le premier étage aura pris plus de vitesse et sera plus éloigné du site de lancement que précédemment.

Il disposera en outre de beaucoup moins de carburant pour réaliser l'ensemble des manoeuvres permettant un retour sur Terre, du freinage à son repositionnement pour atterrir sur la barge. En cas de succès, SpaceX aura fait un immense pas en direction des fusées réutilisables car la moitié des lancements réalisés n'embarquent pas suffisamment de carburant pour envisager un retour sur la terre ferme.

En disposant d'une plate-forme mobile d'atterrissage pouvant être positionnée pour récupérer ses lanceurs (le premier étage pour le moment mais le deuxième étage pourrait également être intégré ultérieurement), l'enteprise disposerait alors du savoir-faire autorisant une importante réduction des coûts des lancements spatiaux, permettant d'imaginer par exemple la colonisation de stations spatiales ou de la Lune et de leur approvisionnement régulier à des coûts supportables.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1892572
Ah ouais ?! Ils veulent carrément récupérer le deuxième étage à terme ?!

SpaceX en force moi je dis
Le #1892593
Safirion a écrit :

Ah ouais ?! Ils veulent carrément récupérer le deuxième étage à terme ?!

SpaceX en force moi je dis


Clairement, impatient de voir ça
Le #1892692
Voici le plan de SpaceX: http://goo.gl/0QqUuj
Le #1892765
Je croyais qu'ils avaient abandonné l'idée pour le deuxième étage parce que ca ne valait pas la peine et ça coûtait beaucoup plus cher
Le #1892766
ToParIs a écrit :

Je croyais qu'ils avaient abandonné l'idée pour le deuxième étage parce que ca ne valait pas la peine et ça coûtait beaucoup plus cher


Le gain en réputation est priceless
Le #1892771
... et pendant ce temps, les européens trop conservateurs développent ariane 6, une fusée lamentablement low cost, nous clouant définitivement sur Terre, convaincus d'être les détenants du dogme mais en réalité simplement atteint par le syndrome de "la grosse tête". Plus dure sera la chute. Pauvre Europe.
Le #1892787
yotta a écrit :

... et pendant ce temps, les européens trop conservateurs développent ariane 6, une fusée lamentablement low cost, nous clouant définitivement sur Terre, convaincus d'être les détenants du dogme mais en réalité simplement atteint par le syndrome de "la grosse tête". Plus dure sera la chute. Pauvre Europe.


Arianne 5 est un lanceur super fiable hein, ne critiquons pas tout et n'importe quoi

Mais je t'accorde que la 6 n'est pas très innovante en soit. Juste qu'on peut envoyer masse trucs en plus.
Le #1892807
yotta a écrit :

... et pendant ce temps, les européens trop conservateurs développent ariane 6, une fusée lamentablement low cost, nous clouant définitivement sur Terre, convaincus d'être les détenants du dogme mais en réalité simplement atteint par le syndrome de "la grosse tête". Plus dure sera la chute. Pauvre Europe.


On aime rester sur nos acquis
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]