Spotify conspue l'App Store

Le par  |  1 commentaire(s)
Spotify-App-Store

Après le blocage d'une mise à jour, Spotify accuse l'App Store d'être l'arme d'Apple pour nuire à la concurrence.

Le service de musique en streaming Spotify n'a jamais porté l'App Store dans son cœur. La boutique d'applications pour iOS a quelques règles strictes édictées par Apple qui suscitent régulièrement le courroux de l'entreprise suédoise.

applications appstoreNouveau regain de tension suite au refus d'Apple concernant une mise à jour de Spotify. Un blocage dans l'App Store dont le processus d'approbation est comparé à " une arme " d'Apple pour " nuire à la concurrence ". Cette concurrence entre Apple et Spotify est d'autant plus forte depuis que la firme à la pomme s'est lancée dans le streaming de musique avec Apple Music.

Recode rapporte que le directeur juridique de Spotify a écrit à son homologue chez Apple pour se plaindre. Il évoque de " graves préoccupations " au regard de " la législation sur la concurrence aux États-Unis et en Europe ". Le rejet de la mise à jour de l'application Spotify par Apple n'est toutefois pas clairement expliqué.

A priori, la rixe pourrait être en relation avec une offre promotionnelle de Spotify visant à séduire de nouveaux abonnés payants avec trois mois pour 0,99 $ et qui serait affichée directement dans l'application. Quoi qu'il en soit, c'est bel et bien le modèle d'affaires de l'App Store qui est pointé du doigt.

Pour les abonnements souscrits via l'App Store (et iTunes), Spotify Premium est affiché à 12,99 € par mois et non à 9,99 € par mois comme ailleurs. Cela vient du fait qu'Apple interdit tout autre système de facturation que le sien pour les achats intégrés et ponctionne 30 % sur les revenus générés.

Afin d'éviter ces frais supplémentaires ou dits intermédiaires, Spotify incite à passer à un abonnement directement depuis Spotify.com, et ainsi de traiter directement avec lui. Pendant ce temps, Apple Music est pour sa part affiché à 9,99 € par mois dans l'App Store…

À l'occasion de sa dernière conférence WWDC, Apple a annoncé du changement dans la répartition des revenus pour les abonnements intégrés aux applications. Au bout d'un an, la répartition passera à 85 % pour l'éditeur et 15 % pour Apple. Un geste salué par Spotify mais largement insuffisant à ses yeux.

Au site The Verge, le responsable de la communication de Spotify avait déclaré :

" C'est un beau geste mais cela ne règle pas le cœur du problème avec la taxe Apple et son système de paiement. À moins qu'Apple ne modifie ses règles, la flexibilité des prix est interdite, et c'est pourquoi nous ne pouvons jamais proposer des offres spéciales ou rabais. "

Spotify n'est pas seul à râler contre l'App Store. C'est par exemple aussi le cas d'Amazon. Hors du seul cadre iOS, Spotify compte plus de 100 millions d'utilisateurs dont 30 millions payants. Apple Music - un service uniquement payant - revendique 15 millions d'abonnés.

Complément d'information
  • Spotify toujours devant Apple Music
    Malgré les bons chiffres annoncés par Apple au sujet de son service Music, Spotify reste le leader sur le marché du streaming musical. Mieux encore, la plateforme suédoise affiche une croissance plus rapide que la plateforme d'Apple.
  • Apple Music fait gagner des abonnés à Spotify
    Depuis le lancement d'Apple Music, le service de streaming de musique Spotify connaît un rythme de croissance plus rapide selon un de ses responsables.

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1907698
Ohhhhh quelle surprise..... Apple Music privilégié... mais non voyons... Apple est un gentil !
Il faut les assommer d'amendes et assécher leur cash gagné abusivement !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]