Sprint passera à LTE-Advanced dès 2013

Le par  |  0 commentaire(s) Source : FierceWireless
Sprint logo

Changeant son fusil d'épaule, l'opérateur US Sprint passera du WiMAX à LTE d'ici 2012. Il prévoit de migrer vers LTE-Advanced dès le premier semestre 2013.

Sprint logoL'opérateur Sprint, numéro trois du marché US, s'est lancé le premier dans les réseaux haut débit au-delà de la 3G en lançant dès 2008 un réseau WiMAX en partenariat avec la société ClearWire. Depuis, ses concurrents Verizon et AT&T ont commencé à ouvrir des réseaux LTE ( Long Term Evolution ), norme qui devrait être très largement suivie dans le monde.

Après le WiMAX qui lui a permis d'être le seul à proposer du très haut débit mobile pendant deux ans, Sprint va comme les autres se tourner vers LTE, la bascule étant prévue pour 2012. A cette date, les trois principaux opérateurs du pays exploiteront la même technologie ( même si la compatibilité n'est pas automatiquement assurée pour autant ).

Mais Sprint promet déjà d'aller vite vers la transition suivante. Iyad Tarazi, responsable de l'ingénierie réseaux chez l'opérateur, a suggéré un passage à LTE-Advanced dès le premier semestre 2013 sur ses fréquences dans la bande 800 MHz.


Déployer rapidement LTE-Advanced
Pour rappel, LTE-Advanced correspond à la 4G au sens technique, c'est-à-dire celle qui doit offrir des débits de 1 Gbps en réception fixe et 100 Mbps en mobilité ( tandis que LTE permet une réception de 100 Mbps en réception fixe et plusieurs dizaines de Mbps en mobilité, avec une configuration MIMO 10x10 ( dix antennes en émission, dix antennes en réception ). Mais l'augmentation de débit n'est pas la seule avancée de LTE-Advanced, l'infrastructure interne et la communication avec les antennes-relais étant également différentes.

Cela devrait permettre à Sprint de proposer des débits moyens autour de 12 à 15 Mbps, contre 5 à 12 Mbps pour les réseaux mobiles LTE déployés actuellement. L'opérateur compte également exploiter la bande 1900 MHz pour étendre sa couverture LTE qui devrait être supérieure à celle de son réseau CDMA à fin 2013.

Si Sprint va lâcher la bride du WiMAX, il devrait continuer de soutenir le réseau qu'il a contribué à créer pendant plusieurs années. Côté 3G EV-DO, l'opérateur distribue maintenant l' iPhone 4S et mise sur les femtocells dont il veut étendre la base installée à 1 million d'unités début 2013, contre 500 000 actuellement.

Mais tout ceci demande de lourds investissements. Or, Sprint n'a pas spécialement rassuré sur sa capacité à gérer de front tous ces projet, ce qui pourrait compliquer l'obtention des investissements nécessaires.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]