Stéphane Richard : à la tête d'Orange pour un second mandat

Le par  |  0 commentaire(s)
Orange stéphane richard

C'est presque sans aucune surprise que le conseil d'administration d'Orange a renouvelé le mandat de Stéphane Richard comme simple administrateur. Une décision qui ouvre la voie d'une reconduction au poste de PDG.

Malgré sa mise en examen dans l'affaire Tapie, Stéphane Richard a franchi la première étape cruciale vers une reconduction au poste de PDG de l'opérateur Orange.

Stéphane richard Hier soir, le conseil d'administration du groupe a ainsi renouvelé son mandat d'administrateur avec une très grande majorité de votes favorables. Selon toute logique, Stéphane Richard devrait être réélu PDG du groupe lors de l'assemblée générale qui se tiendra le 27 mai prochain.

Si Stéphane Richard est maintenu, ce n'est pas le cas de l'ensemble de l'équipe de direction de l'opérateur. Ces quatre derniers mois, le groupe a perdu son directeur exécutif en charge de l'innovation ainsi que celui de la stratégie. Gervais Pellissier pourrait prochainement céder son poste de directeur financier à l'actuel directeur du Trésor ( Ramon Fernandez) afin de se diriger vers des fonctions " plus internationales".

Pour Orange, Stéphane Richard est plus que jamais l'homme de la situation, et son deuxième mandat ne sera pas des plus simples. Si pour son premier mandat, le PDG avait du prendre des mesures pour encaisser la déferlante de l'arrivée de Free Mobile et se lancer dans une guerre des prix, dès cette année, il faudra faire face à une consolidation du marché qui pourrait à nouveau relancer les tensions entre les différents acteurs. En outre, suite au rachat de SFR, Orange devrait inexorablement perdre la place de numéro 1 du secteur, que l'opérateur soit racheté par Numéricâble ou Bouygues. Néanmoins, Stéphane Richard pourrait tourner la consolidation à l'avantage d'Orange, qui disposera du temps de le la fusion , soit 1 an, pour refaire le plein de clients.

Le "Pacificateur "

En interne, Stéphane Richard bénéficie d'une très large popularité. Son arrivée à la tête du groupe en 2010 a mis un terme aux tensions internes de l'ère de colère sociale initiée par Didier Lombard. Envolées les pressions et les suicides, le PDG a su rapidement apaiser les tensions.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]