STMicroelectronics : un second semestre 2011 compliqué

Le par  |  0 commentaire(s)
STMicroelectronics HQ logo pro

Le groupe franco-italien de semiconducteurs produit des résultats financiers au troisième trimestre 2011 en ligne avec les attentes mais prévient que la fin d'année s'annonce difficile.

STMicroelectronicsLes temps sont compliqués pour le fondeur STMicroelectronics qui a dû faire face au ralentissement de plusieurs secteurs économiques du fait des incertitudes économiques mondiales affaiblissant la demande et d'une co-entreprise ST-Ericsson toujours en phase de restructuration et dont les pertes pèsent sur les résultats du groupe.

ST annonce pour le troisième trimestre 2011 un chiffre d'affaires de 2,4 milliards de dollars, en recul de près de 5% par rapport au trimestre précédent, avec une marge brute qui chute à 35,8% ( liée à une sous-utilisation des équipements de production ) et une perte d'exploitation de 23 millions de dollars ( contre un bénéfice d'exploitation de 193 millions de dollars en 2010 ), pour un bénéfice net réduit à 71 millions de dollars, alors qu'il était de 198 millions de dollars l'an dernier.

Ces résultats sont conformes aux attentes et permettent tout de même au groupe de se maintenir sur son bilan des neufs premiers mois de l'année. Toutes les activités de ST y ont progressé, faisant légèrement grimper le chiffre d'affaires, mais la perte d'exploitation accrue de l'activité Wireless ( ST-Ericsson, détenue à 50% ) affaiblit le résultat d'exploitation.


Un dernier trimestre qui s'annonce faible

En revanche, ce qui inquiète les analystes et investisseurs, et a conduit à une chute significative du cours de ST à l'annonce des résultats, ce sont les perspectives négatives du dernier trimestre 2011. ST prévoit un recul de 8% de son chiffre d'affaires par rapport au troisième trimestre, l'amenant à une fourchette de 2,15 milliards de dollars à 2,30 milliards de dollars.

Le taux d'utilisation des équipements de production ne s'améliorera pas, ce qui va conduire la marge brute à perdre encore du terrain et aboutir à 33,5% environ. Pour tenter de limiter les dégâts, ST a commencé à mener des actions comme la fermeture temporaire d'usines, la réduction des activités sous-traitées et des mesures de réduction de coûts.

Malgré ce dernier trimestre qui s'annonce encore plus difficile, STMicroelectronics estime pouvoir générer de la croissance sur son chiffre d'affaires global et dans plusieurs activités sur l'ensemble de l'année, notamment sur les secteurs Automobile et MEMS ( les capteurs présents dans les smartphones et tablettes, mais aussi dans le secteur industriel ).

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]