STMicroelectronics prépare les MEMS dans les mobiles

Le par  |  2 commentaire(s)
STMicroelectronics

STMicroelectronics et le Groupe SAES Getter ont annoncé un accord de partenariat pour développer et produire des gyroscopes reposant sur des micro-systèmes électro-mécaniques ( MEMS ou Micro Electro-Mechanical Systems ).

StmicroelectronicsSTMicroelectronics et le Groupe SAES Getter ont annoncé un accord de partenariat pour développer et produire des gyroscopes reposant sur des micro-systèmes électro-mécaniques ( MEMS ou Micro Electro-Mechanical Systems ). Les gyroscopes conçus par STMicroelectronics utiliseront la technologie PageWafer de SAES pour en améliorer la sensibilité et la stabilité.

L'intérêt des MEMS vient de l'exploitation des propriétés électriques du silicium, utilisée dans les semi-conducteurs depuis 50 ans, mais aussi de ses propriétés mécaniques, dont l'utilisation est beaucoup plus récente.Un gyroscope MEMS a des dimensions inférieures au diamètre d'un cheveu et ouvre de nouveaux champs d'application.

Les gyroscopes issus de ce partenariat viendront compléter l'offre d'accéléromètres 2D et 3D de STMicroelectronics et permettront de créer des plates-formes de capteurs inertiels associant taille réduite, haute sensibilité et faible consommation, des caractéristiques idéales pour une intégration dans des appareils mobiles comme des téléphones portables, des baladeurs multimédia, des PDAs, des consoles de jeu portables ou des systèmes de navigation GPS.


Un marché prometteur

Le marché des gyroscopes se développe très rapidement dans de nombreux secteurs industriels pour assurer des fonctions de stabilisation mais aussi dans de nouvelles utilisations comme la création d'interfaces gérées par les mouvements de l'utilisateur. Les analystes estiment que le marché des gyroscopes MEMS va passer de 400 millions de dollars en 2006 à plus d' 1.2 milliards en 2012, porté par ces nouveaux usages.

Face à la complexité des fonctionnalités et la richesse excessive des menus rencontrées dans les appareils mobiles, l'utilisation de croix directionnelles et de touches devient vite fastidieuse. Une solution à ce problème pourrait être apportée par des interfaces interprétant les mouvements imprimés à l'appareil mobile par les utilisateurs. C'est en partie pour ce type d'applications que STMicroelectronics lancera sa production de masse au deuxième semestre 2008.

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #172084
Une question qui me vient : ce sont des gyroscopes qui sont utilisés pour les stabilisateurs optiques des APN ou des camesopes???
Le #172095
Oui, c'est un de leurs usages. Et leur miniaturisation est en phase avec celle des APN et autres appareils mobiles
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]