Suggestions de recherche : Google attaqué en justice par un milliardaire de Hong Kong

Le par  |  9 commentaire(s) Source : AFP
Google-France-logo

Ce n'est pas la première fois que Google fait l'objet de poursuites mettant en cause les suggestions de recherche de son moteur. Mais cette fois l'affaire pourrait aller très loin, puisque c'est un magnat de Hong Kong qui attaque Google.

Albert Yeung, fondateur du groupe Emperor, à la tête d'un empire immobilier également impliqué dans le domaine du cinéma, a déposé plainte contre Google en aout 2012 suite à des suggestions de recherche associant son nom à celui de la mafia chinoise, les triades.

Google suggestion recherche À cette époque, le géant du Web avait déjà refusé de procéder à la modification des suggestions de son moteur, qui affichaient automatiquement des noms de plusieurs clans des triades automatiquement après le nom de la victime (14k, Sun Yee On).

À la fin 2012, Google avait demandé à un magistrat de la haute cour hongkongaise de prononcer un non-lieu, tout en indiquant ne pas avoir de contrôle sur les associations des mots-clés de son moteur de recherche. Une requête rejetée qui a laissé la porte libre aux poursuites du plaignant.

Le procès aura donc finalement bien lieu, et le milliardaire dont le nom a été "gravement entaché", comme le rapportent ses avocats, compte bel et bien faire payer Google pour cet affront.

Et Google pourrait trembler, puisque l'année passée, un autre cas similaire avait déjà donné raison à un homme d'affaires dont le nom renvoyait à diverses suggestions intégrant les mots clés Scientologie ou arnaque sur la version allemande du moteur de recherche. La justice avait alors estimé que c'était bien Google qui était éditeur des mots-clés et donc responsable de leur publication.

Google, de son côté, maintient toujours n'avoir aucun pouvoir sur ces mots-clés, qui apparaissent en fonction de la fréquence des recherches associées aux noms. Ce seraient donc les utilisateurs et leur recherche répétée qui modifieraient le moteur de Google.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1804430
"Google, de son côté, maintient toujours n'avoir aucun pouvoir sur ces mots-clés"
=>S'ils sont capables de balancer à la police des utilisateurs qui font transiter certaines données, ils sont capables de filtrer certaines associations de mots-clés. Ils ont brisé d'eux-mêmes leur parapluie de "simple hébergeur" en commençant à faire les justiciers de par leur propre initiative.
Le #1804433
bugmenot a écrit :

"Google, de son côté, maintient toujours n'avoir aucun pouvoir sur ces mots-clés"
=>S'ils sont capables de balancer à la police des utilisateurs qui font transiter certaines données, ils sont capables de filtrer certaines associations de mots-clés. Ils ont brisé d'eux-mêmes leur parapluie de "simple hébergeur" en commençant à faire les justiciers de par leur propre initiative.


il est clair que Google a mis les doigts dans l'engrenage et tout va partir avec en ayant pour objectif un Internet totalement régulé ou censuré.

Le #1804438
l'histoire du trou du cul du web était pas mal je trouve.
Le #1804449
On peut taper <<Pourquoi la police>>aucune suggestion contraignante, quel coïncidence.
Le #1804454
Google à très certainement la main sur ces suggestions, mais si les utilisateurs recommencent à rechercher ces termes là, ils seront de nouveau suggéré. Je trouve dommage qu'un magistrat qui ne connais rien à l'informatique ou aux algorithmes de recherche ait le droit de condamner ou non Google, et que le simple fait de peser plusieurs milliards suffise à faire pencher la balance.

Encore du n'importe quoi du à la connerie et la cupidité humaine .
Le #1804456
Nemelus a écrit :

Google à très certainement la main sur ces suggestions, mais si les utilisateurs recommencent à rechercher ces termes là, ils seront de nouveau suggéré. Je trouve dommage qu'un magistrat qui ne connais rien à l'informatique ou aux algorithmes de recherche ait le droit de condamner ou non Google, et que le simple fait de peser plusieurs milliards suffise à faire pencher la balance.

Encore du n'importe quoi du à la connerie et la cupidité humaine .


Non, ils peuvent très bien automatiser le blocage de certaines associations. Certes, les magistrats sont souvent relativement illettrés en informatique, néanmoins le filtrage des suggestions est complètement faisable (au prix certes de qq faux positifs et faux négatifs), et Google prend tout le monde pour des cons en prétendant le contraire...
Le #1804457
Nemelus a écrit :

Google à très certainement la main sur ces suggestions, mais si les utilisateurs recommencent à rechercher ces termes là, ils seront de nouveau suggéré. Je trouve dommage qu'un magistrat qui ne connais rien à l'informatique ou aux algorithmes de recherche ait le droit de condamner ou non Google, et que le simple fait de peser plusieurs milliards suffise à faire pencher la balance.

Encore du n'importe quoi du à la connerie et la cupidité humaine .


Pas logique, car je ne vois pas pourquoi moi j'irai taper le nom d'un promoteur immobilier avec le nom d'un clan d'une mafia ou je ne sais quoi... Pour moi il faudrait qu'il y ait des centaines voir des milliers de recherche exactement identiques pour que google le suggère, je doute que ça soit le cas avec le nom d'un gars qui fait dans l'immobilier.

C'est comme chercher :

Bill Gates Attenta état-unis

Mais pourquoi faire ??? A par faire chier le gars en question justement...

Donc d'office de genre de résultat doit être retiré, point final.

Toi tu t'en cognes, t'as pas un boulot qui brasse des millions d'euros, mais si c'était le cas je doute que vis à vis des clients tu acceptes que le mot mafia triad ou autre te soit associé.

Faut utiliser son cervau de temps en temps, ça aide dans la vie...
Le #1804472
Sauf si bien sûr à Hong-Kong tout le monde sait que le promoteur est cul et chemise avec les triades ...

Nemelus : "Je trouve dommage qu'un magistrat qui ne connais rien à l'informatique ou aux algorithmes de recherche ait le droit de condamner ou non Google, et que le simple fait de peser plusieurs milliards suffise à faire pencher la balance."

==>les magistrats passent leur vie à juger des gens dans des domaines dans lesquels ils ne connaissent rien, ils jugent seulement si les comportements sont susceptibles d'expliquer ce qui s'est passé, et si c'est condamnable ...

==>demande à Apple, Microsoft ou Google s' ils trouvent ça "mal" que le simple fait de peser plusieurs milliards leur suffise à faire pencher la balance ... à leur avantage !

En temps normal, la simple menace de leur part de faire un procès contre une entreprise lambda ( = plus petite multinationale ) leur suffit à obtenir gain de cause : en face, les mecs se font dessus et ils paient pour éviter les frais de procès qui peuvent les ruiner...




Le #1804644
Avant d'ébranler le Géant Google, le milliardaire de Hong Kong a intérêt à aligner des frais en Justice phénoménaux, et se payer les services d'avocats hors pair !!!
Tout milliardaire qu'il est, la partie n'est pas gagnée d'avance ....
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]