Survol de drone en région Parisienne : un journaliste d'Al Jazeera condamné

Le par  |  8 commentaire(s)
GeoDrone La Poste

Le journaliste d'Al-Jazeera interpellé la semaine dernière pour avoir fait voler un drone dans le Bois de Boulogne a finalement été condamné à une amende de 1000 euros assortie de la confiscation de son matériel.

Il comparaissait dans le cadre d'une procédure de reconnaissance préalable de culpabilité (CRPC) après une interpellation la semaine dernière dans le Bois de Boulogne : Tristan Redman, journaliste pour Al-Jazeera a plaidé coupable des charges qui pesaient contre lui.

drone campus floride Le journaliste d'origine britannique avait été interpellé avec deux collègues en plein Bois de Boulogne la semaine dernière alors qu'il pilotait un drone volant. Un événement intervenu au lendemain de multiples survols de sites sensibles au coeur de Paris.

L'homme de 34 ans risquait jusqu'à 1 an de prison et 75 000 euros d'amende, finalement il aura été condamné à une simple amende de 1000 euros et un rappel à la loi concernant l'usage de drones.

Lors du procès, le journaliste a expliqué qu'il effectuait un survol dans le cadre d'un reportage sur les récents survols de Paris par des drones : " ils voulaient juste faire leur travail, un reportage pour illustrer cette affaire" explique l'avocate du journaliste.

Reste que dans un contexte sensible, il n'était sans doute pas judicieux d'effectuer ce type de survol sans autorisation préalable.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1834782
" le journaliste a expliqué qu'il effectuait un survol dans le cadre d'un reportage sur les récents survols de Paris par des drones"
=>Remarque, c'est logique, pour faire un reportage sur les drones qui survolent Paris, la meilleure chose à faire c'est d'en faire voler un, comme ça on est sûr que le reportage traite au moins d'un vrai vol sur lequel on dispose de tous les éléments...
Et pour faire un reportage sur les suicides, ils sautent dans la Seine avec un parpaing attaché aux pieds, aussi ?
Le #1834792
Le danger réside dans le cadre d'un enregistrement des zones de survol ....
Des objectifs peuvent être déterminés ....

Le #1834794
Nan en fait la vrai raison il faisait un reportage sur le bowling

le voyeur au bois de boulogne ne sait plus quoi inventer ,et là ,les drones lui ont filé l'idée du siècle non seulement il peut voir et aussi se constituer sa videoBoule perso


Le #1834796
DeepBlueOcean a écrit :

Le danger réside dans le cadre d'un enregistrement des zones de survol ....
Des objectifs peuvent être déterminés ....


le danger reside surtout de s en prendre un sur la gu... !

vu le peu d autonomie des bestioles.
Le #1834839
ENCORE eux ... Ca ne s'invente pas
Le #1834846
bugmenot a écrit :

" le journaliste a expliqué qu'il effectuait un survol dans le cadre d'un reportage sur les récents survols de Paris par des drones"
=>Remarque, c'est logique, pour faire un reportage sur les drones qui survolent Paris, la meilleure chose à faire c'est d'en faire voler un, comme ça on est sûr que le reportage traite au moins d'un vrai vol sur lequel on dispose de tous les éléments...
Et pour faire un reportage sur les suicides, ils sautent dans la Seine avec un parpaing attaché aux pieds, aussi ?


Soyons contents qu'il n'ai pas voulu faire un reportage sur les frères poichiche et koulbikoulba les tarés de l'affaire charlie.

et les juges comme des c... ont marché.......(ou ils ont le trouillomètre au plus bas)


Le #1834873
mapool a écrit :

bugmenot a écrit :

" le journaliste a expliqué qu'il effectuait un survol dans le cadre d'un reportage sur les récents survols de Paris par des drones"
=>Remarque, c'est logique, pour faire un reportage sur les drones qui survolent Paris, la meilleure chose à faire c'est d'en faire voler un, comme ça on est sûr que le reportage traite au moins d'un vrai vol sur lequel on dispose de tous les éléments...
Et pour faire un reportage sur les suicides, ils sautent dans la Seine avec un parpaing attaché aux pieds, aussi ?


Soyons contents qu'il n'ai pas voulu faire un reportage sur les frères poichiche et koulbikoulba les tarés de l'affaire charlie.

et les juges comme des c... ont marché.......(ou ils ont le trouillomètre au plus bas)


peur de froisser le Qatar ?
Mais non, ca se saurait sinon ...
Le #1834883
Si peu il fallait juste une petite remontrance de notre chere sinistre de la justice .
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]