Open Source : nouveaux membres pour la Symbian Foundation

Le par  |  1 commentaire(s)
Symbian Foundation

Quelques jours après l'annonce du rachat des parts manquantes de Nokia à Samsung, ce sont de nouveaux membres qui sont annoncés au sein de la Symbian Foundation, dont Opera Software, Sharp ou UIQ Technology.

Symbian FoundationEn acceptant de vendre ses parts de l'éditeur Symbian Ltd à Nokia, Samsung dégage l'horizon de la Symbian Foundation, le groupe de promotion qui doit assurer la transformation puis l'exploitation du système d'exploitation Symbian en un dispositif Open Source.

Son objectif est de rassembler les énergies autour d'un projet unique, avec un cadre ouvert et dénué de royalties, et constituer ainsi un solide écosystème Symbian capable de rivaliser dans son fonctionnement avec les plates-formes alternatives.

Pour soutenir cet effort, la Symbian Foundation a besoin de réunir des sociétés dans tous les domaines, des fabricants de terminaux aux fondeurs en passant par les fournisseurs de contenus. Et ce sont justement neuf sociétés qui rejoignent aujourd'hui les rangs de la Symbian Foundation : Acrodea, Brycen, HI Corporation, Ixonos, KTF, Opera Software, Sharp, Taproot Systems et UIQ Technology.


Les groupes de promotion se renforcent
Le groupe de promotion compte 40 sociétés depuis le mois de juin 2008, regroupant les principaux fabricants de téléphones portables, des fondeurs comme Texas Instruments et STMicroelectronics ou des opérateurs comme AT&T, Vodafone ou NTT DoCoMo.

Pour rappel, l'acquisition de l'ensemble des parts de Symbian Ltd par Nokia doit encore être validée par les autorités de régulation d'ici la fin de l'année, ce qui permettra de réunir les différentes composantes de Symbian et de fournir une première série d'éléments Open Source dès le démarrage officiel des activités de la Symbian Foundation, quelque part au cours du premier semestre 2009.

Dans un second temps, une plate-forme unifiée sera progressivement mise en service durant 2009, pour une première livraison de la plate-forme Open Source complète d'ici juin 2010, soit deux ans après la création du groupe de promotion, ce qui constitue un calendrier serré afin de laisser peu de marge d'expansion pour la concurrence, notamment Google Android ( soutenu par l' Open Handset Alliance de 34 membres ) et LiMo Platform du côté de l' Open Source, avec un groupe de promotion ne cessant de s'étendre et comptant plus de 50 sociétés.
Complément d'information
  • Après avoir fait de Symbian une plate-forme mobile tournée vers l'open source, la Symbian Foundation redonne les commandes de son développement à Nokia et ne s'occupera plus que des questions de licence et propriété intellectuelle.
  • Encore un départ qui touche directement Nokia et sa stratégie autour de Symbian. Lee Williams, le directeur exécutif de la Symbian Foundation, annonce son départ, " pour raisons personnelles ".

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #316201
Et on oublie Apple et son "iPhone Foundation" (sic ) ?
Bref, que de bonnes nouvelles pour les utilisateurs et les développeurs : il est urgent d'attendre !
db
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]