Le marché des tablettes déjà affaibli par les gadgets connectés

Le par  |  1 commentaire(s) Source : Digitimes
Moto 360

Le segment des tablettes tactiles est déjà sous le coup d'un ralentissement des projets chez les fabricants qui réorganisent leurs ressources vers les gadgets connectés.

Après plusieurs années de forte croissance, les perspectives ne sont plus aussi chatoyantes pour les tablettes tactiles et le marché est proche d'atteindre un plateau qui va voir les volumes se stabiliser. Des grandes tablettes 10 pouces aux tablettes compactes, ce créneau parmi les produits électroniques nomades a ramené à lui certains des usages des ordinateurs, affaiblissant le secteur, mais il se voit lui-même soumis à la concurrence d'autres formats.

Sony Xperia Z Ultra taille 02 Depuis deux ans, les phablets, à la croisée des smartphones et des tablettes tactiles, ont commencé à saper les fondations du segment, obligeant les fabricants à agrandir de nouveau les diagonales des produits pour les faire revenir vers 8 à 9 pouces pour recréer de la différenciation, quand les phablets hésitent de moins en moins à surfer avec la diagonale 6 pouces.

Mais une autre menace se profile déjà, celle des gadgets connectés. Le site Digitimes rapporte d'après des informations auprès des fournisseurs de composants asiatiques que le nombre de projets de tablettes s'est significativement réduit, de même que les volumes prévus, chez les grands fabricants qui n'ont maintenant d'yeux que pour les gadgets connectés du wearable computing, à savoir bracelets et montres ou lunettes connectées.

Galaxy NotePro La tendance n'est plus à la multiplication des tablettes de toutes tailles mais au lancement de quelques modèles autour de 8 à 10 pouces, avec une exploration chez certains des tablettes avec écran 12 pouces mais dans un esprit de produit de transition entre tablette et ordinateur portable.

La guerre des prix qui se joue est en train d'avoir raison de la rentabilité du segment, à l'exception notable d'Apple qui, en maintenant au fil des ans la grille tarifaire des tablettes iPad et en cultivant son image de marque, devrait être le seul acteur à profiter réellement du marché des tablettes.

Ce serait aussi la raison pour laquelle Asus ne produira pas la prochaine tablette Nexus et préfère se concentrer sur son retour dans les smartphones (avec la gamme ZenFone) tandis que Google a multiplié les initiatives autour des gadgets connectés.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1787852
Un peu logique : le marché arrive à saturation, vu que la plupart des gens voulant avoir une tablette en ont fait l'aquisition.

Et comme les tablettes misent précisément sur une faible puissance (par rapport aux ordis par exemple), les gens qui en ont une ne vont pas forcément en racheter une de suite. Le taux de renouvellement sera (proablement) en accord avec la durée de vie des batteries/appareils.

Après les gadgets connectés restent un marché "vierge", mais bon, c'est comme la 3D pour la télévision : est-ce que les gens seront vraiment intéressés ou est-ce que ça fera un flop ?
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]