Test Bionic Commando

Le par  |  1 commentaire(s)

Il n'empêche, le jeu nous laisse un goût curieux dans la bouche qu'on peine à identifier. D'un côté, le titre de Capcom possède une réelle identité, avec des graphismes très corrects et une action plaisante pour peu qu'on accepte de passer outre la frustration pendant un certain temps. De l'autre, l'intrigue est peu présente, rendant le déroulement du jeu pas vraiment palpitant pendant les premières heures. Les boss se feront aussi désirer, alors qu'au vu des possibilités du gameplay, on s'attendrait à en affronter très vite. Mais non. Rallier un point B à partir d'un point A en jouant les hommes-araignées, tout en exterminant la vermine armée, résumera vos premières parties. Mais même si ces phases sont agréables à jouer, les recommencer sans cesse pour de bêtes erreurs n'aidera pas à faire preuve de patience en attendant que le jeu nous serve une bonne surprise au détour d'un évènement, d'une cinématique.

bionic-commando (6) bionic-commando (7)

Alors on pourra se rabattre sur le multijoueur, qui vous proposera des deathmatchs seul ou en équipe, ainsi qu'une capture de drapeaux. Classique. Il ne sera pas toujours aisé de trouver des partenaires de jeu, d'autant plus qu'il faudra faire preuve de patience une fois que ceux-ci seront réunis avant que les festivités ne commencent. Les habitués du genre y trouveront sans doute leur compte, mais l'intérêt principal du soft ne se trouve sûrement pas là. Capcom ne l'avait apparemment pas compris, en faisant de cette partie du jeu le coeur de la démo à laquelle les possesseurs de Xbox 360 avaient eu droit.

Certains diront que le jeu dépote au niveau esthétique, mais que d'un plan de vue technique, d'autres softs le supplantent sans trop de mal. Si de temps à autre, on a effectivement cette impression, on notera toutefois que les décors laissent un certain sentiment d'immensité. Et le level design fait tout de même perdre la tête (dans le bon sens), encore faut-il savoir jouer efficacement du grappin pour ne pas enchaîner les décès comme l'EDF de football les contre-performances. Les mauvais choix de direction seront presque aussitôt sanctionnés. Des nuages bleus signes d'une radioactivité néfaste, ainsi que des espaces submergés qui feront office de tombeau si vous ne parvenez pas à vous en extirper à temps.

Bionic Commando peut rappeller Tomb Raider, justement par ces moments où l'on cherche où se diriger, tellement le chemin à parcourir ne s'imposera pas comme une évidence à vos yeux. On comptera ça comme un bon point. Autre comparaison avec le titre d'Eidos, l'alternance entre ces passages où vous abatterez des ennemis très agités de la gachette, et d'autres où votre habileté à virevolter d'un endroit à l'autre vous fera découvrir des décors et ambiances comme on n'a pas souvent l'habitude de voir ces temps-ci.

Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos commentaires
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #484831
C'est un très bon jeu injustement boudé par les joueurs.
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]