Test Bitdefender GravityZone Advanced Business Security : le Cloud en renfort

Le par  |  0 commentaire(s)

Les "Politiques" sont globalement les réglages des différents modules de protection. Comme on le ferait sur un antivirus traditionnel, on peut choisir de régler différents modules comme l'antimalware, le pare-feu, le contrôle des contenus, les notifications, les mises à jour...

Politiques

Il est ainsi possible de programmer par exemple des analyses ou des mises à jour et de les imposer à l'ensemble du parc ou seulement à une sélection. Il est possible de bloquer le trafic web d'un poste ou d'une sélection également, ou de verrouiller les chemins d'installation d'applications.

Partie intéressante, la console propose un contrôle des appareils qui permet de filtrer l'usage des périphériques Bluetooth, USB, des lecteurs de disquettes ou DVD-ROM, des modems, d’imprimantes, d’adaptateurs réseaux sans fil et autres stockages externes ou internes.

Appareils

Une fonctionnalité qui risque de plaire aux entreprises dans une optique de productivité des employés : le contrôle des contenus Web et des applications. Il est en effet possible pour l’administrateur de définir des sites Web auxquels les employés ne pourront pas accéder (par leur URL ou par catégorie), de même que pour les applications. Au-delà d’un simple blocage basique, il est possible de définir des plages horaires d’accès à Internet ou à ces applications.

C'est également dans les Politiques que l'on gère les réglages antimalware et antispam des serveurs Microsoft Exchange.

Outre les rapports détaillés, il est possible d'accéder à la quarantaine et de visualiser chaque fichier associé au poste contaminé.

L'ensemble des manipulations est aisé et assez simple d'accès, les interfaces sont claires et détaillées, le tout ne nécessitant pas de réelle maîtrise en sécurité informatique puisque des réglages par défaut sont proposés et qu’un Assistant est disponible pour vous aider lors des étapes du paramétrage de la sécurité.

L'avantage de la console hébergée dans le Cloud est de permettre à un administrateur de visualiser rapidement et depuis n’importe où la santé du parc informatique et d'agir immédiatement au besoin. La gestion est disponible à tout moment, depuis n'importe quel terminal capable d'accéder à Internet : PC familial, tablette, smartphone...

Coté client installé sur les postes des employés, Bitdefender GravityZone propose une interface relativement simple et dépouillée, chaque option étant bien évidemment accessible ou non en fonction des choix de l’administrateur lors de la définition des politiques de sécurité. Il est par exemple possible de n’afficher ni l’icône, ni l’interface sur les postes utilisateurs.

La fonctionnalité « Power User » que nous avons mentionnée précédemment dans ce test va permettre à l’administrateur, via un mot de passe, de pouvoir modifier les paramètres de sécurité de l’agent installé directement depuis le poste en question. Ce mode permet aussi par exemple de désactiver les modules de protection pendant un certain laps de temps.

On accède aux différents modules grâce à des icônes dont les détails apparaissent au survol de la souris. Outre les différentes actions basiques comme l'analyse antivirale, il est possible de réaliser quelques configurations sur le contrôle de contenu, l'antimalware et la surveillance des modifications des processus du pare-feu.

Client menu

Un filtre (en haut à droite) permet de visualiser plus facilement les différentes notifications passées en fonction des différents modules concernés (antimalware, pare-feu). L'ensemble se veut, comme toujours chez Bitdefender, particulièrement optimisé et avec un impact moindre sur les ressources système.

Client analyse

Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos commentaires
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]