Test Metro Last Light : FPS à l'ambiance folle

Le par  |  1 commentaire(s)
Metro : Last Light - vignette

Le développeur de l'Europe de l'Est 4A Games nous propose de nous replonger dans le métro de Moscou avec Metro : Last Light, la suite du FPS Metro 2033 qui prenait place dans un univers post-apocalyptique. Cette suite mérite-t-elle ses lettres de noblesse ? Réponse dans notre test complet.

Faisant suite à Metro 2033 ( sorti en 2010 ), Metro : Last Light n'est aucunement une adaptation du roman Metro 2034 de Dmitri Gloukhovski. Toutefois, l'écrivain a proposé son aide au studio ukrainien 4A Games pour composer l'histoire du jeu qui se déroule juste après la destruction du nid des Sombres par le ranger Artyom.

Metro Last Light - 1 Cette nouvelle aventure nous plonge à nouveau dans le terrible métro moscovite, le dernier bastion des humains ayant échappé aux attaques de missiles sur la zone. Depuis cette période, la surface est devenue irrespirable et terriblement radioactive. Ces émanations ont donné naissance à des mutants fort agressifs et à des créatures humanoïdes, les Sombres. L'objectif de ce nouvel opus sera de retrouver le dernier enfant Sombre, rescapé de l'extinction de son espèce.

La progression se veut toujours très axée sur l'immersion, pour un FPS qui joue allègrement la carte du survival et de la discrétion, au profit des gunfights à outrance. Reste à savoir si les défauts du premier volet seront gommés pour faire de ce titre un incontournable en tant qu'alternative aux jeux de tir, en proposant une scénarisation différente et une approche plus subtile.

Lire le test complet de Metro : Last Light

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1343492
"le dernier bastion des humains ayant échappé aux attaques de missiles sur la zone"
=>Ah ouais c'est pas mal ça, de la même façon que ce sont les armes à feu qui tuent les gens et non pas ceux qui les utilisent, les missiles ont une volonté propre maintenant...

PS: sinon on espère que cette fois l'ambiance proviendra d'autre chose que de l'impossibilité de trouver un stock convenable de filtres pour masque à gaz..........
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]