Test The 3rd Birthday

Le par  |  0 commentaire(s)

Depuis le temps de son annonce, nous sommes parvenus à nous faire à l'idée que The 3rd Birthday n'est finalement pas un Parasite Eve "traditionnel". Bien que, constat paradoxal, le premier volet était un RPG avec des combats en semi temps réel (à la manière de Vagrant Story) tandis que le second lorgnait sérieusement du côté des premiers Resident Evil, en conservant néanmoins quelques éléments propres au jeu de rôle nippon. The 3rd Birthday est donc un shooter-RPG dans la veine du mal-aimé Dirge of Cerberus. Comme dans le spin-off de Final Fantasy VII mettant en scène Vincent Valentine, l'auto-lock est ici activé, mais Square Enix n'a pas cherché à aller plus loin pour doter ce titre PSP d'une excellente ergonomie.

The 3rd Birthday (3) The 3rd Birthday (15)

Mis à part dans les CG, chaque modification vestimentaire que vous effectuerez sur la tenue d'Aya sera visible en cours de jeu.

En se rendant pour la première fois dans le menu des options, on se rendra compte qu'il est impossible de configurer totalement les touches de sa PSP, et ce afin d'obtenir une maniabilité personnalisée et donc logiquement plus agréable que celle proposée de base. Le principal reproche que l'on formulera à ce niveau concerne l'attribution des mouvements de la focale aux touches directionnelles. Le jeu vous donne le choix parmi trois types de jouabilité, mais aucun n'a été pensé pour placer les mouvements de la caméra sur (par exemple) les boutons Carré, Triangle, Rond et Croix, à l'instar de Metal Gear Solid : Peace Walker. L'expérience de jeu y aurait tellement gagné... Alors imaginez-vous maintenant à diriger Aya avec le stick analogique tout en manipulant les angles de vue avec le même doigt (soit le pouce), et vous comprendrez l'étendue des dégâts, d'autant plus que la caméra ne se débrouille pas très bien toute seule pour cadrer efficacement l'action. Une nouvelle vue (de dos) sera disponible une fois que vous aurez terminé le jeu une première fois, triste d'avoir eu à attendre si longtemps avant d'en profiter.

Pourquoi tant se plaindre de la caméra ? Tout simplement car les combats de The 3rd Birthday ne se remporteront pas en sélectionnant des actions dans des menus, mais bien agissant en temps réel. Les affrontements seraient géniaux si nous n'avions pas à recalibrer nous-mêmes la caméra pour qu'elle fasse son job. La touche L permet de se réorienter par rapport à l'ennemi, ce qui règle en partie le problème, sauf que certaines armes doivent être manuellement dirigées vers les cibles via la caméra. Et c'est affreux lorsqu'on a un lance-missiles entre les mains. Entourés de deux ou trois ennemis, vous oublierez très vite la possibilité de recadrer la vue (vous n'êtes pas un poulpe) pour privilégier la technique du "je fais des roulades dans tous les sens dans l'espoir de regagner un peu d'air". Vous souffrirez particulièrement de ce souci lors des apparitions du Reaper, monstre invincible qu'il sera donc nécessaire de fuir, sans compter que le bougre aime se téléporter. N'abandonnez pas, le jeu en vaut la chandelle.

The 3rd Birthday (9) The 3rd Birthday (11)

C'est beau (envoyez vos idées de commentaires à la rédac' chef).

Aya pourra porter trois armes + une, y compris un revolver aux munitions illimitées dont elle ne pourra se séparer. Vous pourrez néanmoins gérer les deux slots restants comme bon vous semble, même si vous serez contraints à vous servir des mêmes armes durant les premières heures de jeu. Quid du "+ une" ? Cet emplacement accueillera l'arme d'un soldat que vous aura préalablement "possédé" grâce à l'Overdive. Explication : en appuyant sur le bouton Triangle à proximité de soldats, vous pourrez sélectionner celui de votre choix (si choix il y a) pour échanger votre place avec la sienne, et par conséquent bénéficier de sa jauge de vie ainsi que de son arme. L'Overdive sera très utile pour échapper à la mort (et envoyer un brave militaire au casse-pipe par la même occasion, vive le sentiment de culpabilité !), mais vous permettra aussi d'encercler virtuellement l'ennemi si la troupe qui vous accompagne est bien répartie sur le terrain. Si un boss présente un point faible difficilement accessible, n'hésitez pas à utiliser l'Overdive sur un soldat idéalement placé pour contribuer à la déliquescence de votre adversaire.

Dans le même style
  • Test Saints Row The Third
    Le gang des Saints est de retour et se montre bien mal en point. A vous la reconquête de la ville, des affaires, de votre réputation. Le GTA Like de THQ est de retour dans un troisième volet et apporte une action toujours rythmée et de ...
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos commentaires
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]