Test Yakuza 4

Le par  |  0 commentaire(s)
Yakuza 4 - image

A l'instar du troisième épisode chiffré de la saga, Yakuza 4 nous arrive avec un an de décalage par rapport à la version japonaise. Toutefois, Sega s'est cette fois-ci levé suffisamment tôt de son lit pour livrer à l'Occident un titre sans charcutage aucun. Ce changement notable (pour nous surtout) relèguerait presque au second plan la grosse nouveauté de cet opus : quatre personnages jouables au lieu d'un.

L'arrivée de la saga Yakuza sur PS3 ne s'est pas faite sans heurts. Le troisième opus sorti en avril dernier chez nous s'était certes distingué par son atmosphère très travaillée, ses visages photoréalistes et son histoire haletante, mais avait également déçu par son gameplay prenant de l'âge et son déroulement quasi-identique à celui des volets PS2. Grief supplémentaire : la suppression de certaines sections dans la version occidentale du jeu, conduisant le joueur résidant en Europe ou aux États-Unis à l'impossibilité de terminer Yakuza 3 à 100%. Sega avait cependant tenu à nous rassurer après le relativement bon accueil du jeu à l'étranger en nous certifiant que la localisation étrangère de sa suite ne subirait pas de dégâts.

Mais Yakuza 4 est né si rapidement que nous n'avons pu nous empêcher d'avoir des doutes à son sujet, qui se sont en partie confirmés à la vue des premiers clichés dévoilés : environnements recyclés, jouabilité apparemment inchangée, bref, nous étions partis pour déguster du réchauffé guère savoureux. Et puis il est apparu que nous aurions la possibilité d'incarner quatre personnages différents dans ce Yakuza 4, une nouvelle qui a plutôt bien été accueillie par les joueurs qui commençaient à éprouver de la lassitude à manier Kazuma Kiryu et son costume blanc/gris toujours impeccablement immaculé. Notre homme est donc rejoint ici par trois compères aux caractéristiques bien spécifiques, et c'est tant mieux car la diversité, ça a du bon.

Yakuza 4 (1) Yakuza 4 - 3

Cette bande de beaux gosses se découvrira progressivement à vous, à commencer par le nonchalant Shun Akiyama.

Shun Akiyama, trente-deux ans et ancien sans-abri, dirige une société appelée "Sky Finance", qui s'occupe d'accorder des prêts aux personnes sachant mettre leur fierté de côté en se présentant à l'agence en question. La principale particularité de cette dernière : elle ne récolte aucun intérêt sur ces prêts. Akiyama accepte néanmoins uniquement les demandes de celles et ceux répondant favorablement au test qu'il leur fait passer, et dont la difficulté se calque sur le montant imploré. D'une nature assez décontractée, Shun Akiyama a sous ses ordres une secrétaire très dévouée et dodue du nom de Hana, qui paraît d'ailleurs se tuer davantage à la tâche que son employeur.

Le charisme d'Akiyama met peu de temps à agir, et on comprend alors le choix des développeurs de nous le faire diriger au tout début de l'aventure. Succéder à Kazuma Kiryu n'était pas donné à tout le monde, et sans toutefois nous le faire oublier, Akiyama s'en tire avec bien plus que les honneurs. Ses premières apparitions nous le rendent en effet rapidement sympathique, et c'est là qu'on se rendra compte que les cinématiques sont toujours aussi loquaces. Merci à elles de nous aider à replonger dans le bain habituel de la série, car se remettre à gambader dans Kamurocho, même aux commandes d'un personnage inédit, n'est plus à même de nous exciter comme des puces.

Dans le même style
  • Test Yakuza 3
    Un soupir à peine dissimulé derrière la joie d'être enfin servis, voilà comment nous avons réceptionné dans nos mains un Yakuza 3 privé de certains de ses atouts pour sa sortie occidentale. Ne reste à Kazuma Kiryu qu'à faire ...
  • Test Yakuza 2
    Longtemps perçu comme étant un mix entre Shenmue et GTA, l'ambiance asiatique pour le premier et l'influence mafieuse pour le second, Yakuza avait de plus puisé de ces titres la possibilité d'évoluer dans ces villes où la vie ...
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Questions / Réponses high-tech
Téléchargements
Vos commentaires
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]