La TNT Ultra Haute Définition bientôt en test dans Paris

Le par  |  3 commentaire(s) Source : CSA
TNT UIHD

Le CSA ( Conseil Supérieur de l'Audiovisuel ), vient d'annoncer l'approbation d'un projet de test de la télévision en Ultra Haute Définition directement depuis le réseau TNT. Un feu vert donné au HD Forum qui devrait mettre en place une plateforme de test de la TNT UHD à Paris dans les semaines à venir.

Avec l'arrivée des téléviseurs affichant une définition toujours plus haute, et particulièrement le standard UHD 4K qui se démocratise au travers de toujours plus de téléviseurs proposés à des prix désormais accessibles au grand public, il devient question de la nécessité de la diffusion de contenus compatibles.

CSA-logo Pour le CSA, les téléspectateurs ne devront pas avoir systématiquement recours à leur box ADSL pour profiter de cette technologie, et vient ainsi d'autoriser le lancement de tests de diffusion de contenu diffusé en Ultra HD (3840 x 2160 pixels) sur le réseau TNT.

Les tests débuteront prochainement à Paris via la norme DVB-T2 qui utilise le codec HEVC ( H.265). Pour l'instant, les chaines HD de la TNT qui proposent du contenu en 1080i emploient la norme DVB-T associée au codec MPEG-4 AVC ( H.264). Les chaines SD ont pour leur part recours au codec MPEG-2, avec toutefois l'obligation d'abandonner ce dernier à partir de 2015 selon les recommandations du CSA.

La plateforme, qui ne concernera vraisemblablement que la capitale, devrait permettre de tester normes et codecs pour réaliser une feuille de route visant à l'ouverture des services TNT UHD dans l'ensemble de l'hexagone. Selon les résultats et les difficultés rencontrées, la TNT UHD pourrait être disponible en France dès 2018.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1745152
Oué donc à part habiter paris dans 5 ans ou avoir la fibre, la 4K aucun intérêt pour moi, ça tombe bien je compte changer de télé cette semaine et je resterai sur du HD !
Le #1745512
et on change encore de décodeur !
Le #1751942
alucardx77 a écrit :

et on change encore de décodeur !


On doit surtout changer de téléviseur.
Les télés 4K ça ne court pas encore les rues.
Je ne m'inquiète pas du décodeur, de toute façon pour recevoir la 4K les antennes TNT actuelles ne suffiront pas sauf dans de toutes petites zones.
De fait la 4L ce sera surtout pour les abonnés à la fibre ou au câble qui auront alors un décodeur adapté à leur abonnement dans les zones couvertes.
La plupart des télés vendues sont encore en format 2K (1920x1080p en Full HD, et éventuellement avec la 3D).
Je me fous de la 3D de toute façon (même dans les salles ciné), j'ai pas envie d'une deuxième paire de lunettes, les modèles que j'ai testés marchent trop mal avec des verres correcteurs.

La seule fois où je suis allé au ciné voir un film 3D c'était insupportable, pas correctement focalisé, donc flou avec des contours colorés partout et un gros mal de crâne au point de ne même pas pouvoir suivre le film, je suis ressorti et j'ai demandé à échanger le billet pour voir le film en mode normal !!!

La 4K de toute façon n'apporte pas d'intérêt si on n'a pas au minimum un téléviseur à très grand écran d'au moins de 2 mètres de diagonale pour le regarder à moins à moins de 2 mètres aussi, et c'est hors de prix (en plus j'ai pas la place où mettre un truc pareil dans mon salon, et mon écran est déjà assez grand pour le regarder à 3 ou 4 mètres.

Je ne suis pas convaincu par ce genre d'expérience, surtout sur la TNT. Il vaudrait mieux que toutes les chaines passent en HD 16/9. Mais la 4K occupe la bande passante de 2 chaines HD sur un multiplex et 3 ou 4 en SD. On n'a pas assez de fréquences sur le réseau hertzien de toute façon.

La 4K sera surtout pour les abonnés à la fibre avec un débit THD de minimum 30 mégas (mais en sacrifiant la deuxième chaine et les enregistrements du direct) ou plutôt de 100 mégas minimum. Mais déjà il manque bcp de couverture pour les 30 mégas du plan actuel de déploiement national (débit calé sur le maximum du VDSL qui prévoit de déployer des DSLAMs plus proches)

Même si de nombreuses villes ont déjà les 100 mégas (fibre ou câble, bien que certains réseaux câblés sont encore limités en 30 mégas, et notamment les offres du câble "pseudo-dégroupé" par Numéricable vers Bouygues qui ne peut pas encore atteindre les découpleurs de quartier alimentés par NC par une fibre difficilement partageable ailleurs que sur la tête de réseau cable dans un seul point par ville) et 200 mégas pour les villes plus récemment mises à jour par NC sur ses plus vieux réseaux cablés.

Rappelons donc que le THD bénéficiant d'aides européennes ne va que jusqu'à 30 mégas et qu'au delà c'est de la seule volonté des opérateurs et uniquement là où ils sont en concurrence sur les offres fibre (donc presque aucune des villes cablés par NC hormi Paris sur l'ancien réseau Noos en concurrence maintenant avec les fibres FTTH d'Orange et Free, et SFR racheté par NC).

Pas étonnant alors qu'il commence à y avoir un petit marché à Paris pour les téléviseurs 4K, mais alors pourquoi faire cette expérience sur la TNT à Paris? Cela aurait été peut-être plus intelligent dans d'autres grandes métropoles en France comme Lyon ou Marseille (mais difficulté topographique du terrain qui nécessite de nombreux relais, et problèmes de fréquences disponibles), ou plutôt Bordeaux et Nantes (pas trop de problèmes de fréquences ni de terrain).voire Montpellier.

Pour Lille c'est quasiment infaisable actuellement. L'expérience aurait pu être menée aussi à Rouen-Le Havre, Rennes, La Rochelle, Tours (plus difficile à Brest à cause aussi du terrain)

Enfin à l'heure où les opérateurs ont besoin de fréquences pour les réseaux mobiles 4G, la TNT UHD est plutôt un frein qui risque de couter cher aux opérateurs mais aussi aux chaines (et ce n'est pas le moment non plus de monter la redevevance télé).

De fait le 4K restera pour les chaines à péage de Canal ou BeIn, voire TF1 pendant la coupe du monde (mais ça risque d'être trop tard).

Pour les normes ça va encore, mais pour les décodeurs c'est un problème car la plupart manquent de puissance dans leur GPU (déjà le décodeur de NC a du mal et chauffe beaucoup quand on regarde une chaine HD/2K.

Le décodeur ne suffit pas non plus : il faut aussi changer le cable HDMI (qui n'est pas donné non plus).

La TV 4K pour l'instant c'est pour la VOD dans les décodeurs à disque dur pour télécharger mais il y a très peu de programmes, même en BluRay (il n'y a déjà pas beaucoup de programme non plus en 3D, qui intéresse plus de monde même si ce n'est certainement pas pour moi)

Ce qu'on attend en revanche c'est le son 5.1, et le son multipiste (permettant la séparation des voix, des bruitages et musiques d'ambiance, et pas seulement la sélection de la langue), avec un codage au minimum en 48 kHz et non en qualité CD (AAC3 ou MP3) à 44kHz (semi-entrelacé avec un différentiel stéréo et souvent à seulement 8kHz), pour éviter la saturation du son (surtout pour la musique d'abiance qui doit garder des paroles compréhensibles)

Ce qu'on attend aussi du CSA c'est qu'il évalue et égalise les niveaux sonores des chaines
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]