Toshiba Dynario : pile à combustible DMFC pour mobiles

Le par  |  0 commentaire(s)
Toshiba Dynario DFMC 03

Toshiba va enfin commercialiser une première solution de pile à combustible au méthanol (DMFC) au Japon, permettant de recharger de petits équipements électroniques.

Toshiba Dynario DFMC 03Cela fait des années que la technologie des piles à combustible est en développement mais elle doit surmonter de nombreux obstacles : miniaturisation, rendement, coût, production, distribution du combustible...

Les piles à combustibles sont vues comme un relais aux batteries au Lithium, dont les performances évoluent moins vite que d'autres technologies mobiles et peuvent constituer un goulot d'étranglement pour les usages.

Dans les téléphones portables, particulièrement énergivores avec l'ajout permanent de nouvelles fonctionnalités, l'autonomie reste un facteur limitant important et souvent source de frustration puisqu'il faut gérer parcimonieusement certains éléments, comme les connectivités sans fil, sous peine de se retrouver à court d'énergie avant la fin de la journée.

Actuellement, les efforts ont surtout porté sur l'amélioration des technologies existantes, en ajoutant des circuits de gestion dynamique de la consommation d'énergie et en tentant de réduire les courants de fuite.

Une première solution miniaturisée signée Toshiba
Toshiba Dynario DFMC 01En attendant de disposer de piles à combustibles intégrées directement dans les terminaux mobiles, Toshiba va commercialiser au Japon Dynario, sa première pile à combustible externe capable de recharger des terminaux mobiles sans avoir besoin de chercher une prise électrique à proximité.

Dynario se présente comme un chargeur externe pour mobile et utilise la filière méthanol DMFC ( Direct Methanol Fuel Cell ), combinant méthanol et oxygène de l'air ambiant pour produire de l'électricité.

Son avantage par rapport à des batteries externes au lithium est qu'elle se recharge en moins de 30 secondes, en remplissant simplement son réservoir de méthanol. Pour assurer un fonctionnement optimal, Dynario n'en est pas moins un système hybride, l'énergie produite par la pile à combustible DMFC étant stockée dans une batterie au Lithium avant d'être délivrée à l'appareil mobile, de manière à s'assurer d'un flux électrique constant en sortie.


Un premier pas concret pour les piles à combustible
Toshiba Dynario DFMC 02On le constate, il ne s'agit que d'une première étape qui a surtout vocation à faire sortir la pile à combustible des laboratoires. Plusieurs contraintes techniques ont en réalité été traitées par des solutions standard. D'ailleurs, Toshiba avoue qu'il ne s'agit que d'une série limitée de 3000 pièces.

Mais s'il reste encore du travail pour fournir une pile à combustible complète capable d'être produite en masse, le groupe japonais montre que la technologie est suffisamment au point pour envisager un lancement commercial.

La pile à combustible Dynario sera commercialisée à partir du 29 octobre au prix de 29800 yens ( environ 219 € ) et les cartouches de méthanol, produites par Toyo Seikan Kaisha, seront proposées par packs de cinq pour 3150 yens ( autour de 23 € ).

Les dimensions de Dynario sont de 150 x 74,5 x 21 mm pour 280 g, avec un réservoir de 14 ml, tandis que les cartouches de méthanol concentré ont une capacité de 50 ml., permettant de recharger plusieurs fois la pile à combustible. Toshiba indique que son système fournit assez d'énergie pour alimenter deux téléphones portables standard.

Dynario ne révolutionnera peut-être pas encore les usages mais il apporte une solution concrète aux problèmes d'autonomie des gadgets électroniques, d'un encombrement relativement réduit et de fonctionnement simple.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]