Très haut débit : Bouygues Telecom plaide pour le G.fast

Le par  |  13 commentaire(s) Source : via PC INpact
fils-cuivre

En évoquant le déploiement de la fibre optique, le PDG de Bouygues Telecom glisse que l'opérateur pousse la technologie G.fast pour le très haut débit fixe. Une technologie sur cuivre qui est un complément à la fibre optique.

Lors de son entretien accordé à 01Net TV / La Chaîne Techno, Olivier Roussat est revenu sur le déploiement de la fibre optique. Il a indiqué que Bouygues Telecom a déboursé plus de 400 millions d'euros dans une infrastructure en fibre optique pour avoir seulement " quelques milliers de clients ".

Selon le PDG de Bouygues Telecom, la fibre optique " ne se déploie pas très vite " et " ne se vend pas très bien ". Pour lui, le vrai frein à la fibre optique dans les zones de villes est le fait d'avoir à " rajouter quelque chose ". Il fait ainsi allusion aux travaux nécessaires dans les appartements de locataires ou propriétaires pour la fibre jusqu'au domicile. Des travaux que tous n'acceptent pas ou ne peuvent pas accepter.

Olivier Roussat estime donc que la solution passe par la technologie G.fast. Complémentaire de la fibre optique, cette technologie a l'avantage d'avoir recours à la paire de cuivre existante.

Selon l'Union internationale des télécommunications, la norme G.fast " associe le meilleur de la fibre optique et de la technologie ADSL2 " dans le cadre d'une architecture fibre jusqu'au point de distribution appelée FttDP. Dans un rayon de 250 mètres à partir du point de distribution, G.fast autorise un débit similaire à celui de la fibre optique.

Cette technologie DSL est poussée par Alcatel-Lucent dont nous avions évoqué l'été dernier un essai dans des conditions de laboratoire avec comme résultat des débits très élevés (de l'ordre de 1 Gbps) sur quelques dizaines de mètres. La normalisation de G.fast pourrait intervenir en 2015.

L'ARCEP se penche bien évidemment sur le cas du FttDP (schémas indicatifs ci-dessous). Une expérimentation en situation réelle sera menée dès cette année. Si Olivier Roussat y croit, son intérêt pour le marché français demeure encore à démontrer.

ARCEP-FttDP-1 ARCEP-FttDP-2 

Complément d'information

Vos commentaires Page 1 / 2

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Anonyme
Le #1656472
Mouais, si j'ai bien compris il y aura toujours l'etape des travaux dans les immeubles donc a quoi bon ? Surtout que les debits seront moindres que la fibre par Orange et SFR
Le #1656642
Je n'y vois aucun intérêt d’amener la fibre jusqu'au pied de la maison puis passer par le cuivre bof.
Le #1656692
Plutôt que de dépenser de l'énergie, du temps et de l'argent sur comment ne pas installer la fibre, ils feraient bien d'essayer de trouver comment l'installer au plus vite et à moindre coût.

Quelle mentalité de losers. Quand on a un objectif on fonce, on ne passe pas son temps à geindre et à mettre en place des solutions qui n'en sont pas.
Le #1656732
Je m excuse par avance mais ca m énerve vraiment beaucoup...Si j en chope un (de pdg hein) je le détruit, je l expulse, je l atomise....Bande de dégénérés du bulbe...Je cite "on comprend pas, dans les zones denses, ils veulent pas payer les travaux pour passer du vdsl 100méga à la fibre 100 méga. Ma conclusion est que la FRANCE ENTIERE ne veut pas de la fibre. CQFD ".... De qui se moque-t-on?
C est comme l histoire d augmenter les débits fibres à 1 giga pour faire monter artificiellement la moyenne nationale dans le classement européen et sans investir un euro...Ridicule....
Le #1656882
RHA57 a écrit :

Je m excuse par avance mais ca m énerve vraiment beaucoup...Si j en chope un (de pdg hein) je le détruit, je l expulse, je l atomise....Bande de dégénérés du bulbe...Je cite "on comprend pas, dans les zones denses, ils veulent pas payer les travaux pour passer du vdsl 100méga à la fibre 100 méga. Ma conclusion est que la FRANCE ENTIERE ne veut pas de la fibre. CQFD ".... De qui se moque-t-on?
C est comme l histoire d augmenter les débits fibres à 1 giga pour faire monter artificiellement la moyenne nationale dans le classement européen et sans investir un euro...Ridicule....


Je suis tout à fais d'accord avec toi que des relou ces opérateurs.
Le #1656972
ffm76600 a écrit :

Mouais, si j'ai bien compris il y aura toujours l'etape des travaux dans les immeubles donc a quoi bon ? Surtout que les debits seront moindres que la fibre par Orange et SFR


En fait cela supprime au contraire cette étape car les 250 derniers mètres sont souvent couverts depuis une armoire technique située dans le quartier.
Cela permet de ne faire qu'une tranchée pour y amener le fourreau nécessaire aux fibres et réduit nettement le cout nécessaire pour faire monter à un debit 100mbits+ beaucoup de zones adsl à tres faibles débit (ma mère est dans une de ces zones et je peux vous assurer que sans ce type de techno ces zones resteront dans le fossé numérique pendant une bonne décennie encore).
Le #1656982
Mais enfin, il faut bien dépenser le budget alloué... c'est à ça que servent les bullshit jobs : décisionnaires, cadres de rien, enfin tous ces gens qui font du bruit avec leur bouche. 20 milliards d'euro ça ne se dépense pas comme ça, surtout si il n'y a que 5 milliards d'euro pour les frais d'infrastructure. Ils disent câbler le territoire en 10 ans, soyons réaliste : le travail peut être fait en 2 ans, ils en mettront 20.
Le #1657172
Moi j'ai la fibre Bouygues avec terminaison cuivre, faut pas espèrer un débit supérieur à 30 ou 40 megas avec un pc en mode dans échec avec prise en charge réseau.
Si vous chercher donc du très très haut débit à éviter.
Sinon les travaux il n'y a presque rien ils passent par la gaine déjà existante dans le mur pour tv ou téléphone quand ils ne repiquent pas direct sur le cuivre de l'antenne ou parabole de la tv.
Le #1657182
Que bouygues s'occupe déja d'installer le vdsl 2 ! Ah bin nan, c'est vrai, il a pas de dslam.
Le #1657202
Si on compte 10 000 clients pour les"quelques milliers de clients" ça fait 40 000€ par abonné ! Avec 30 ou 40€ d'abonnement par mois, il faut une centaine d'année pour rentabiliser l'investissement. Pas étonnant que la fibre ne se développe pas rapidement. Les pays où la fibre est développée ont eu de gros investissements publics. Le succès suédois est dû à l’impulsion des pouvoirs publics qui ont déployé 150 réseaux en fibre optique, loués ensuite à des opérateurs privés. On a le même exemple à Pau en France.
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]