Très haut débit : 2,5 millions d'abonnés en France

Le par  |  4 commentaire(s)
Fibre-optique

Le nombre d'abonnements Internet très haut débit fixe avoisine les 2,5 millions en France dont 800 000 en fibre optique jusqu'à l'abonné.

C'est un observatoire qui fera moins polémique que celui sur la qualité du service d'accès à Internet fixe avec des mesures sur les temps de chargement des pages Web, le streaming vidéo et le P2P. Un dernier observatoire pas très agréable pour Free dont la méthodologie est critiquée. Du reste, il est en bêta et incomplet à ce stade puisque sans un volet à venir sur des mesures par les utilisateurs eux-mêmes.

L'observatoire du jour de l'Arcep est celui plus traditionnel du haut et du très haut débit fixe avec un intérêt qui se porte logiquement sur le très haut débit. Celui-ci est censé couvrir l'intégralité du territoire national d'ici 2022 avec comme priorité le déploiement de la fibre optique et l'objectif de plus de 80 % des logements éligibles à la fibre jusqu'à l'abonné (FTTH).

Outre cette ambition sur le long terme, la montée en débit via des technologies comme le VDSL2 est prise en compte, tandis que des expérimentations portent sur des technologies LTE - dont la 4G - à usage fixe.

Les chiffres compilés par l'autorité des télécoms nous apprennent que fin septembre 2014, le nombre d'abonnements en FTTH est de 800 000, soit une progression de 67 % sur un an. Le nombre de logements éligibles FTTH est lui de 3,64 millions dont plus de 75 % dans les zones très denses.

Arcep-observatoire-hd-thd-fixe-t3-2014
Mais le très haut débit n'est pas que FTTH et ce n'est certainement pas Numericable - et désormais SFR - qui va dire le contraire. Le nombre d'abonnements en fibre optique avec terminaison en câble coaxial est de 850 000 pour un débit supérieur ou égal à 100 Mbps, soit +17 % en un an et pour 5,8 millions de logements éligibles.

La définition retenue pour le très haut débit étant celle d'un débit descendant supérieur ou égal à 30 Mbps, le nombre d'abonnements très haut débit dans cette catégorie est de 845 000 (+29 % en un an). Cela prend en considération des accès en fibre optique avec terminaison en câble coaxial ainsi que ceux en VDSL2 sur un total de 5,7 millions de logements éligibles (dont 2,9 millions pour le VDSL2).

Au final, le nombre d'abonnements à très haut débit est évalué à près de 2,5 millions (+34 % sur un an). À titre de comparaison, celui pour le haut débit est de 23,2 millions. Outre la question du déploiement, l'adhésion des Français a encore du chemin à faire. " Le nombre d'abonnements à très haut débit représente désormais 21 % du nombre total des logements éligibles au très haut débit ", écrit l'Arcep.

Arcep-observatoire-hd-thd-fixe-t3-2014-marche-gros

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1819825
2,5 millions d'abonnés, c'est déjà bien ... mais, la "route" est encore longue pour raccorder tous les abonnés au très haut débit !
Le #1819828
Moi pour leur faire un peu d'avance , j'ai commencé à creuser la tranché , 20 km je ne suis pas arrivé à Loches
Le #1819978
Nous sommes vraiment encore très loin tu réel très haut débit, en France nous avons 10ans de retard sur se domaine.
pour moi nous avons simplement le haut débit point barre et encore je suis gentil.
Le #1819991
Si mon lycée est compté, on se moque du monde. La région a apposé une plaque indiquant qu'elle offre du très haut débit fibré (et en effet on a la fibre depis 1 an). A 10 mbs !!!! LOL LOL (en fait je devrais pleurer).
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]