Quelques conseils de sécurité pour les hyper-connectés

Le par  |  8 commentaire(s)
numerique

Une tribune de Udo Müller, PDG de paysafecard qui propose une solution de prépaiement en ligne.

Avec le formidable essor des réseaux sociaux et l'arrivée sur le marché de nouveaux appareils mobiles, les Français sont de plus en plus connectés à Internet.

Selon une récente étude réalisée début 2015 par l'ARCEP, le CREDOC et le Conseil général de l'économie, 81 % des 18-24 ans sont aujourd'hui équipés d'un smartphone, suivis de 67 % des 25-39 ans, ce qui place la France à la 4e place du classement des foyers européens connectés avec 78 %. Le taux d'équipement en tablettes a augmenté de 36 % dans les foyers comptant trois personnes, et de 45 % dans ceux de quatre personnes en 2014.

Udo-MullerIl n'est donc guère surprenant que le temps passé sur Internet soit en constante augmentation. Les 18-24 ans y consacrent 27 heures par semaine, suivis des 25-39 ans avec 18 heures hebdomadaires.

Du côté de la téléphonie mobile, la navigation sur Internet figure parmi les applications les plus couramment utilisées, tout comme la consultation des mails, le téléchargement d'applications et la géolocalisation. Les réseaux sociaux sont quant à eux très populaires, surtout auprès des 18-24 ans qui sont 88 % à les utiliser.

Sans céder à la panique, une telle multiplication des usages et une utilisation aussi intensive d'Internet doivent inciter chacun de nous à davantage de vigilance. Si la frange la plus jeune de la population est souvent considérée comme la plus vulnérable, tous les internautes encourent ainsi les mêmes risques sur la toile.

Face à un tel constat, nous devons tous adopter un comportement plus responsable sur Internet, en gardant à l'esprit quelques principes simples - mais souvent négligés - pour se protéger efficacement, notamment lorsque l'on réalise des achats en ligne.

Consignes de sécurité et conseils aux internautes concernant le paiement en ligne :

1. Protégez vos données : ne saisissez jamais d'informations personnelles sensibles telles que vos coordonnées bancaires ou votre numéro de carte de crédit. Privilégiez les solutions de paiement en ligne telles que les cartes prépayées.

2. Vérifiez scrupuleusement l'URL des sites : les sites Web pirates inspirent souvent confiance pour leurrer leurs victimes. Assurez-vous que la page de paiement en ligne utilise une connexion sécurisée (https // ...).

3. Les paiements en ligne doivent être effectués uniquement sur des pages chiffrées. Le certificat de chiffrement atteste de la légitimité du site Web, comme la présence de « https » au lieu du simple « http » en début d'URL ou du petit pictogramme représentant un verrou. Certaines entreprises utilisent des certificats plus sophistiqués qui colorent en vert la ligne d'adresse du site.

4. Utiliser des mots de passe sûrs permet de se prémunir de l'usurpation d'identité. Les mots de passe doivent être choisis avec attention et modifiés régulièrement, en veillant à ne jamais les communiquer, même à ses proches.

5. Attention aux sollicitations alléchantes : ne répondez jamais aux offres spéciales trop belles pour être vraies, promettent de coquettes sommes d'argent à la clé. Ne donnez jamais d'argent en avance en vous basant sur de simples promesses de richesse !

6. Ne communiquez jamais votre numéro de téléphone ou votre adresse postale sur Internet, comme vous le feriez dans la rue avec une personne inconnue. Si quelqu'un vous sollicite pour vous réclamer ces informations, ignorez-la et prévenez les autorités compétentes de cette demande douteuse.

7. Protégez en permanence votre ordinateur de bureau ou portable, votre tablette, votre appareil mobile, notamment votre smartphone, à l'aide d'un logiciel dédié, d'un pare-feu ou d'une solution de détection des virus.

8. Lisez attentivement les conditions d'utilisation des réseaux sociaux et leur politique en matière de protection des données avant de vous doter d'un compte. Si besoin, n'hésitez pas à consulter des experts pour leur poser des questions.

9. N'ouvrez pas et supprimez aussitôt les mails de provenance inconnue dont l'objet semble curieux - n'ouvrez jamais les pièces jointes, notamment les .zip, et autres liens présents dans des mails car ils peuvent contenir des virus ou des programmes malveillants de type cheval de Troie.

10. Ayez toujours un regard critique : communiquez à des sites d'e-commerce uniquement les informations que vous donneriez sans hésiter au vendeur d'un magasin physique. Une bonne politique de sécurité commence par l'adoption de principes personnels applicables à toute situation.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1855125
A part les règles 1 et 7 que je trouve un peu trop restrictives, le reste, c'est du bon sens donc bon, ça me paraît logique
Le #1855129
Tu m'étonnes pour le 1.

Pourquoi je vais payer un truc pré-payé en plus ?
A ce que je sache, s'il y a un soucis avec ma carte, c'est le problème de la banque.
Le #1855131
FRANCKYIV a écrit :

Tu m'étonnes pour le 1.

Pourquoi je vais payer un truc pré-payé en plus ?
A ce que je sache, s'il y a un soucis avec ma carte, c'est le problème de la banque.


Oui le post pas orienté du tout...
Pour moi la solution c'est simplement les numéros de CB à usage unique, tel que fournis gratuitement par certaines banques. Pas besoin d'un intermédiaire qui s'engraisse en prétendant en plus le faire pour notre bien...
Le #1855142
Le point 1 est comique:
"Ne saisissez jamais d'informations personnelles sensibles telles que vos coordonnées bancaires ou votre numéro de carte de crédit"
On comprends immédiatement le type de produit que ce monsieur vend et que GNT tente de faire passer pour une information.
Ça n'est ni plus ni moins que de la tromperie derrière un discours faussement engagé et vraiment commercial.
Le #1855143
Paysafecard c'est le genre de boite utilisées par les malwares chiffreur de données et anciennement les virus type Gendarmerie/Police etc.

Et comme le dit bugmenot, la carte bancaire virtuelle offre un bon moyen de protection avec le numéro à usage unique puisqu'il faudrait un man in the middle pour au final pouvoir détourner qu'un achat, et encore, il lui faudrait agir entre le moment de la génération du code et son utilisation.
Le #1855167
Ha ha la grosse pub déguisée
Le #1855178
j'ai rien appris de nouveau, que des conseils bidons que tout le monde connait.. pff
Le #1856119
«Quelques conseils de sécurité pour les hyper-connectés»
Se déconnecter de temps en temps, ça fait pas de tors.

Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]