Twitter : cap sur les 7 milliards de dollars de valorisation

Le par  |  0 commentaire(s) Source : Wall Street Journal
Twitter logo pro

Malgré la frénésie des entrées en bourse des sociétés du Web et des réseaux sociaux, Twitter reste à distance de cette option et continue de lever des fonds, avec pour objectif d'atteindre une valorisation de 7 milliards de dollars.

twitter_logo2Les entrées en bourse de sociétés gérant des réseaux sociaux ou intégrant des composantes de réseaux sociaux dans leurs services se sont accélérées depuis le mois de juin avec plus ou moins de bonheur mais surtout des valorisations parfois hors de proportion.

En attendant que Facebook s'y lance à son tour l'an prochain, il est une autre vedette des réseaux sociaux qui semble se tenir à l'écart du phénomène : Twitter. Le service de micro-blogging reste en effet à distance d'une cotation publique et préfère continuer de lever des fonds auprès d'investisseurs privés, qui ne se font par ailleurs pas prier.

Le Wall Street Journal rapporte que le groupe est en discussions pour une levée de plusieurs centaines de millions de dollars qui pourrait conduire à une valorisation allant jusqu'à 7 milliards de dollars.

Une jolie valeur qui répond aux valorisations monstres de 20 milliards de dollars lors de l'entrée en bourse de l'éditeur Zynga ou du site de bonnes affaires Groupon. L'entreprise Twitter est également de taille modeste ( environ 500 employés ), ce qui laisse de la place pour prendre de l'ampleur.


Assurer le modèle économique
Twitter souhaite toujours prendre du poids et assurer sa croissance avant de se lancer sur les marchés publics mais il faut pour cela assurer son modèle économique qui n'est pas encore suffisamment affermi.

La société tire ses revenus de la publicité mais elle est toujours en phase d'expérimentation pour trouver la bonne formule ne risquant pas de mécontenter les utilisateurs du réseau social. Les " Promoted Tweets " sont un premier essai, plutôt fructueux pas suffisant pour pérenniser les sources de revenus.

Dick Costolo, nouveau patron de Twitter, a justement été choisi pour sa capacité à faire d'une bonne idée un modèle rentable, tandis que les fondateurs du service ont pris des positions moins exposées ou ont commencé à travailler sur de nouveaux projets.

L'intégration directe et profonde de Twitter dans iOS 5 d' Apple va sans doute dans le sens d'une maturation du business model, permettant à la fois de continuer à recruter de nouveaux utilisateurs et de les inciter à échanger du contenu via le réseau social. Ensuite seulement viendra peut-être le temps de l'entrée en bourse.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]