Twitter : le réseau social plus fort que les sondages traditionnels

Le par  |  3 commentaire(s) Source : The Verge
twitter-logo

Les réseaux sociaux sont souvent utilisés dans différents outils et algorithmes permettant de prévoir des résultats en fonction de la popularité de certains sujets. Une nouvelle étude indique aujourd’hui que Twitter serait aussi fiable sinon plus que des sondages standards.

Selon une équipe de chercheurs de l’Université de l’Indiana, les liens entre les tweets et les résultats de vote lors d’élections diverses pourraient être plus importants que ce qu’il n’y parait.

twitter double identification L’étude menée sur 537 millions de tweets publiés au mois d’aout 2010 et comparée au pourcentage de votes pour les candidats démocrates et républicains de la chambre des représentants aux États-Unis.

Il a été démontré que la répartition des votes a été très proche de la répartition des tweets abordant les deux mouvements politiques.

La partie intéressante de l’étude est qu’il semble que le contenu des tweets importe finalement peu, qu’il soit négatif ou positif envers l’un des deux bords politiques. " Toute publicité est bonne à prendre " rapporte Fabio Rojas, professeur dans l’Indiana.

" Même si vous n’aimez pas quelqu’un, vous ne parlerez de lui que s’il est vraiment important.". L’étude montre ainsi qu’en étudiant simplement la fréquence à laquelle certains termes sont employés, il est possible d’obtenir des prévisions très précises d’un marché, d’une élection, de la popularité d’un artiste ou d’une personnalité.

Twitter et Facebook se présentent ainsi comme des plateformes d’étude et de sondage très puissantes pour les prévisionnistes et agences de marketing puisque les sentiments exprimés dans les publications ne sont finalement pas décisifs dans la popularité d’un terme.

L’étude est une mauvaise nouvelle pour les sociétés spécialisées dans les études et sondages traditionnellement consultés pour les prévisions lors des élections. D’ici à ce que les votes soient directement influencés par le nombre de fans d’un candidat...

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1437962
"La partie intéressante de l’étude est qu’il semble que le contenu des tweets importe finalement peu, qu’il soit négatif ou positif envers l’un des deux bords politiques."

Ça c'est vraiment étrange et mériterait d'être vérifié de manière beaucoup plus précise, car sur la capacité à créer du buzz, Mélanchon est champion du monde, ..............mais il n'est toujours pas président de la République !!!

De même, sur des sujets qui nous intéressent plus directement, Microsoft se fait de plus en plus pourrir pour leur stratégie "spéciale" ?!? , et cela n'entraîne pas pour autant un achat massif de leurs produits (cf la Surface .... Arf )
Le #1438102
C'est pas nouveau. Les politiciens travaillent depuis longtemps avec des équipes qui collectent les avis (et établissent des stats) lors des campagnes électorales. Tout est bon pour "prendre la température" de l'opinion publique ... Au cas où il faudrait retourner sa veste avant l'échéance
Le #1440862
Perso je suis "Twitter" !
il y a belle lurette que j'ai tourné le dos à FB ..... et pas prêt d'y revenir !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]