Twitter : trois élèves renvoyées de leur lycée pour des insultes à l'encontre de leur professeur

Le par  |  21 commentaire(s) Source : Le Parisien
twitter-logo

Si les réseaux sociaux sont considérés par beaucoup de jeunes comme un espace de liberté, tous les commentaires ne sont pas acceptables. Trois élèves de terminale viennent d'en faire l'amère expérience en se voyant renvoyés de leur lycée pour des tweets jugés offensants.

Il existait déjà de nombreux cas de rappel à l'ordre et autres sanctions intervenues en France à l'encontre d'élèves ayant insulté leurs professeurs sur les réseaux sociaux. La dernière en date avait eu lieu fin janvier dans un lycée des Hauts-de-Seine ou deux élèves avaient été renvoyés suite à des insultes proférées à l'encontre de l'un de leurs professeurs sur le réseau Facebook.

Twitter-logo Et pourtant, cela n'a pas empêché trois élèves de terminale L du lycée de Condorcet de Limay dans les Yvelines de partager des tweets aux propos très engagés.

« Cette prof elle peut aller se faire m… Cordialement », « Je ne réviserai pas pour sa vieille gueule, elle peut crever », « Ma prof d’histoire est une s… », voilà le contenu des tweets qui ont ainsi valu à leurs auteurs la " Peine capitale " comme elles le déclarent elles-mêmes, à savoir l'exclusion définitive de leur établissement scolaire.

Des tweets malencontreux qui seraient intervenus à la suite d'un quiproquo et d'une mauvaise blague d'après les trois jeunes filles toutes âgées de 17 ans. L'une de leurs camarades aurait profité du réseau Facebook pour partager avec ses amis que leur professeur d'histoire aurait eu dans l'intention de réaliser un contrôle-surprise le lendemain. Un canular qui a aussitôt soulevé la colère des trois jeunes filles qui se sont immédiatement laissées emporter et qui ont partagé leur ressentiment sur le réseau Twitter.

L'incident aurait pu en rester là s'il n'était pas arrivé à la vue de quelques enseignants du lycée qui ont alerté le proviseur. Et bien que des excuses aient été faites auprès du professeur ciblé par les propos, laquelle aurait annoncé ne pas souhaiter engager de poursuites, la décision aurait été prise directement par le responsable de l'établissement.

Interrogé sur la question, René Macron, membre de la direction générale de l'enseignement scolaire au ministère de l'Éducation nationale rappelle que « Twitter n’est pas un espace privé et ne peut alors échapper à des mesures disciplinaires ».

Si la sanction peut paraitre démesurée pour les élèves concernées, il faut souligner que de tels propos tenus en classe auraient sans doute amené à un résultat similaire. En outre, il n'est pour autant pas à exclure que cet incident tende à servir d'exemple, des faits similaires se multipliant malheureusement sur l'ensemble des réseaux depuis quelques mois.

Complément d'information

Vos commentaires Page 1 / 3

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1235852
Si la sanction peut paraitre démesurée pour les élèves concernées, il faut souligner que de tels propos tenus en classe auraient sans doute amené à un résultat similaire.

On voit le niveau de courage de ceux qui se lâchent quant ils n'ont pas l'intéressée en face. Et on voit le motif de leur colère : il va falloir travailler (pour l'interro.). Et oui, le travail n'est plus à la mode. L'insulte davantage.


En outre, il n'est pour autant pas à exclure que cet incident tende à servir d'exemple, des faits similaires se multipliant malheureusement sur l'ensemble des réseaux depuis quelques mois.
EN effet aussi, ces sanctions servent plus à décourager les autres qu'à punir ceux qui sont exclus.

Bref, 100% d'accord avec ces mesures. A force de dire que tout se vaut on vit dans un monde de fous. Un peu d'ordre ne fait pas de mal.
patheticcockroach Hors ligne VIP 7663 points
Le #1235862
"Cette prof elle peut aller se faire m… Cordialement"
=> Là, la mode du "cordialement" atteint le top du ridicule...
patheticcockroach Hors ligne VIP 7663 points
Le #1235872
cycnus a écrit :

Si la sanction peut paraitre démesurée pour les élèves concernées, il faut souligner que de tels propos tenus en classe auraient sans doute amené à un résultat similaire.

On voit le niveau de courage de ceux qui se lâchent quant ils n'ont pas l'intéressée en face. Et on voit le motif de leur colère : il va falloir travailler (pour l'interro.). Et oui, le travail n'est plus à la mode. L'insulte davantage.


En outre, il n'est pour autant pas à exclure que cet incident tende à servir d'exemple, des faits similaires se multipliant malheureusement sur l'ensemble des réseaux depuis quelques mois.
EN effet aussi, ces sanctions servent plus à décourager les autres qu'à punir ceux qui sont exclus.

Bref, 100% d'accord avec ces mesures. A force de dire que tout se vaut on vit dans un monde de fous. Un peu d'ordre ne fait pas de mal.


Moi je dirais surtout que ça leur apprendra à pas utiliser Tor et des pseudos
Le #1235892
Ils ont appris, à leur dépend, que la liberté d'expression ne veut pas dire insultes dégradantes envers quelqu'un, qu'à une certaine époque, on respectait (si tant soit peu le mot respect fait encore partie du vocabulaire de nos d'jeuns !).
Le #1235942
Il y a pas une taupe dans l'affaire.
Le #1236002
Ouah, magnifique exemple. Allez maintenant on fait la même avec les gars de la banlieu... hey revenez !!!
Anonyme
Le #1236052

Et elles pourront être contentes si ça ne se termine pas au tribunal pour injure publique.
Le #1236112
C'est un exercice où il faut completer la phrase en remplaçant les points de suspension. Vous avez cinq minutes.

Bon, maintenant, je vous donne le corrigé :

« Cette prof elle peut aller se faire m... Cordialement »,
« Cette prof elle peut aller se faire mitonner un bon petit plat avec la recette que lui a donnée le chef de la cantine. Cordialement »,

« Ma prof d?histoire est une s... »,
« Ma prof d?histoire est une spécialiste de l'Egypte antique et de la Mésopotamie sumérienne. Cordialement. »,
Le #1236152
J'imagine la scène, des petites frimeuses entre elles se vantant d'avoir envoyé des tweets, s'en même réaliser que c'est pas si anonyme que ça en a l'air....
La "note" est salée à l'arrivée...
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]