Camions autonomes : Uber et Otto réalisent une première livraison commerciale

Le par  |  3 commentaire(s) Source : Re/code
Otto Uberfreight camion autonome

Avec Uber Freight, Uber et Otto concrétisent la vision des camions autonomes sur les grands axes en réalisant une première livraison commerciale avec un camion en conduite autonome sur l'Interstate 25.

La startup Otto travaille sur le domaine des véhicules autonomes et a fait le choix de se concentrer sur les systèmes de conduite autonome pour camions. En effet, ces derniers roulent majoritairement sur de grands axes routiers, avec moins de complexité de scénarios de conduite que dans un trafic urbain.

Une bonne partie du trajet consistant à suivre le "rail routier", une intelligence artificielle peut prendre le relais du conducteur, ce dernier reprenant la main à la sortie de l'autoroute. Cette approche (et le cofondateur de la société Anthony Levandowski, qui a participé au développement des véhicules autonomes de Google) intéresse le groupe Uber qui a racheté la startup durant l'été 2016.

Otto Uberfreight camion autonome

Il n'aura pas fallu longtemps pour que la première livraison commerciale en conduite autonome soit réalisée. dans le cadre d'un service de transport Uber Freight, un camion a livré quelque 50 000 canettes Budweiser aux Etats-Unis, de Fort Collins jusqu'à Denver (Colorado), soit un déplacement de 120 miles (près de 200 kilomètres) le long de l'Interstate 25.

Tout au long du trajet sur la I-25, le conducteur n'a pas eu à toucher le volant et s'est contenté de superviser le fonctionnement de l'intelligence artificielle en conduite autonome, avant de reprendre la main à la sortie de l'axe routier.

  

Otto (et Uber) entend ainsi démontrer son système de conduite autonome pour camions est opérationnelle et peut dès à présent remplir sa tâche, non pas en remplaçant forcément le conducteur humain mais plutôt en l'assistant sur la portion régulière et sans surprise de son itinéraire.

Uber teste par ailleurs un service de transport de personnes exploitant des véhicules autonomes à Pittsburgh (à proximité de son centre de R&D) et collecte des données en attendant d'obtenir un feu vert pour le déploiement d'un tel service à plus grande échelle.

Le site Re/code note que l'application de la marque Uber Freight porte sur la fourniture d'un service de fret qui fait appel à éléments hardware et software permettant une conduite autonome et semi-autonome de véhicules.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1929420
Avec ça les camions vont surement encore gagner en confort pour que le pilote puisse se détendre pendant la partie autonome du trajet .
Le #1929447
Les routiers ont du souci à se faire dans un avenir proche

Le #1929506
just1 a écrit :

Les routiers ont du souci à se faire dans un avenir proche


Pas si proche que ça, mais oui, à l'avenir, il faudra faire avec
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]