Gobuntu : l' Ubuntu 100% libre en préparation

Le par  |  14 commentaire(s)
Ubuntu_logo

Le fondateur d' Ubuntu, Mark Shuttleworth, vient d'officialiser le lancement du projet Gobuntu, distribution GNU / Linux basée sur la future Ubuntu 7.10 et se voulant 100% libre.

Ubuntu logoL'un des reproches souvent formulé par les puristes du Libre à l'encontre de la distribution Ubuntu, est son manque d'indépendance vis-à-vis du monde propriétaire mais en même temps, cette relation parfois montrée du doigt par la Free Software Foundation, contribue sans doute à sa grande popularité auprès du commun des utilisateurs, peu soucieux de ce genre de considérations.

Avec le lancement parallèle du projet Gobuntu, tout le monde devrait y trouver son compte.


Séparer le bon grain de l'ivraie ?
C'est le fondateur d' Ubuntu en personne, Mark Shuttleworth, qui vient d'annoncer le lancement de ce projet sur son blog, dans un billet pour le moins laconique ne dévoilant que bien peu d'informations au sujet de Gobuntu mais après tout, l'objectif est des plus explicites puisqu'il s'agit d'élaborer un système d'exploitation GNU / Linux complètement libre et dérivé de Ubuntu 7.10 à sortir à l'automne prochain. Les pilotes et autres logiciels propriétaires n'auront donc pas le droit de cité dans Gobuntu.

Pour l'heure, une image CD de Gobuntu est téléchargeable dans le cadre de versions dites Daily Builds. Il s'agit donc là d'un appel aux développeurs séduits par ce projet via la mise en place d'un atelier d'intégration continue (construction journalière). " C'est un appel aux développeurs qui veulent repousser les limites du code libre qui sera utilisé pour les pilotes, le contenu et l'infrastructure mise en place dans le processus de développement " explique Shuttleworth et d'ajouter que ces bonnes âmes aideront notamment à l'identification du code d' Ubuntu qui pourra faire partie de Gobuntu.

Dans son billet, Shuttleworth évoque aussi le cas de gNewSense soutenue par la FSF (voir notre actualité) qui devrait à l'avenir largement s'inspirer de Gobuntu.
Complément d'information
  • Ubuntu : Mark Shuttleworth en a gros sur la patate
    Le fondateur de Canonical réagit aux critiques sur la stratégie adoptée pour Ubuntu. Pour Mark Shuttleworth, il y a un mélodrame non justifié. Il indique par ailleurs ne pas être un partisan d'une rolling release pour la distribution.
  • Shuttleworth : Ubuntu 12.04 sera pixel-perfect - MàJ
    Le fondateur d'Ubuntu évoque la prochaine distribution 12.04 annoncée parfaite au pixel près pour le bureau. Une mouture qui sera LTS pour un support à long terme.

Vos commentaires Page 1 / 2

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #177372
Bonjour
Mandriva a bien résolu le soucis. Des sources Libres, des sources proprio.
Aprés celui qui veut se pourrir la vie, il installe sans les sources proprio. Par contre quelle facilité pour le pingouin de base, qui en 2 ou 3 clics peut installer tout ce qu'il faut pour surfer, écouter la musique et regarder des vidéos.
Bref, il arrive un moment ou il faut mettre un peu d'eau dans son vin !

Amitiés de Corse
Le #177374
Au fait, Ubuntu sans code proprio, ça s'appellerait pas Debian par hasard
Le #177377
Il reste encore l'auto suffisance, l'égocentrisme et le pseudo élitisme à remettre dans Ubuntu pour en refaire une Debian.

On notera l'absence totale de libqt et la présence de Mono juste de quoi faire taire les trolls <img src="/img/emo/cool.gif" alt="8:" />

Quand est il des firmwares proprio ?
Le #177381

guilc


Debian testing, voire unstable
Le #177399
Je trouve ça plutôt inutile de tomber dans le "100% libre", c'est une sorte de fanatisme
Si ya du code propriétaire qui marche mieux, il vaut mieux l'utiliser que de dire "non c'est pas libre !"...
Le #177407
@TheKind: ça n'a rien à voir avec du fanatisme. Si on ne tendait pas vers l'objectif du 100% libre, on aurait 0% de libre. Cela tout bonnement parce que les gens ne feraient pas l'effort de produire autre chose de libre, vu que la version proprio existe.

Prends l'exemple du driver nv nvidia. Il fonctionne. Il a des bonnes performances. Mais impossible à maintenir, et si tu veux une fonctionnalité en plus, bin tu te brosses. Pareil si la nouvelle version du driver proprio ne gère plus ta carte, tu dois rester avec l'ancien, même s'il contient des bugs qui te gênent. Pour éviter d'être dépendant, la communauté n'a pas d'autre solution que de créer des alternatives libres. Dans mon exemple, ça donne le driver Nouveau, qui est en cours de développement.

Et c'est vrai pour toutes les applications. Si tu acceptes tout ce qui est proprio, aucune boîte n'ouvrira jamais son code. En gros le libre ne peut exister que parce qu'il y a cet objectif du 100% libre.

C'est pour ça que certains Ubuntistes qui pissent un peu sur la liberté sont assez mal vus, du reste.
Le #177418
Avoir du code proprio c'est une nécessité. Comment une entreprise qui produit des logiciels donc le code est lisible et distribuable par tous peut-elle vivre et avoir des revenus ?
On ne peut pas avoir du 100% libre, même s'il est vrai que pour l'utilisateur c'est une avancé, même si c'est rare de croiser quelqu'un capable de coder la fonctionnalité qu'il aimerait avoir...
J'aime énormément Ubuntu mais je pense que Gobuntu n'est pas hyper utile, mais ça n'empèche pas (et loin de là les autres de l'utiliser, je ne "pisse pas sur la liberté" !
deathscythe0666 Hors ligne VIP 5898 points
Le #177419
"Avoir du code proprio c'est une nécessité."

Pas nécessairement. Souvent, c'est plus facile pour avoir des bonnes perfs sur un matériel qui n'est pas dédié. Mais avant que Nvidia (et pourtant j'aime leur matos) ne foute le bordel dans les drivers, ATI aidait les devs libres à écrire des drivers fonctionnels pour leurs cartes.
HP met à dispo des drivers libres pour ses imprimantes/scanners.
Le proprio incontournable est un mythe, tout comme le fait que ceux qui développent du proprio "ont bien raison de récolter le fruit de leurs efforts" et investissements en R&D qui, soit dit en passant, se basent sur 90% d'existant pondu par des laboratoires qui ne leur appartiennent pas, dont les labos publiques, sur lesquels les fameux centres de R&D pompent allègrement, et vous font en retour repayer des idées que vous (citoyens de divers pays en général) avez déjà payées en grande partie avec vos impôts.
Le #177422
Comment une entreprise qui produit des logiciels donc le code est lisible et distribuable par tous peut-elle vivre et avoir des revenus ?
--
j'adore cette question.
Je suis actuellement en stage, en Allemagne, dans une boite qui emploi 350 ou 400 employés.
Nous travaillions sur du logiciel libre, et nous ne faisons que du logiciel libre. Nous avons comment client les plus gros groupes automobiles allemands (audi, bmw, mercedes, porsche dans une moindre mesure), et au moins 1 groupe japonais. Le dernier CA était de 24 millions d'euros. Et nous ne faisons QUE du logiciel libre.

Donc très sérieusement, cet argument, il tient pas la route
Le #177424
Au niveau driver et firmware (baladeurs) c'est sûr que ce serait bien mieux pour tous d'avoir du code libre: plus de fonctionnalités (exemple: rockbox), pas de gros frais de développement d'un firmware.

Pour les logiciels c'est plus discutables.
Pour ce qui est du "pompage" sur le R&D publiques, ces recherches sont publiques et le but est exactement d'aider les entreprises à innover... et produire plus de richesses au final.
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]