Ubuntu n'a aucun problème avec Mono

Le par  |  2 commentaire(s)
Ubuntulogo_1

L'équipe en charge de la direction technique d'Ubuntu réaffirme que l'intégration de l'implémentation libre du framework .NET de Microsoft ne pose aucun problème.

Ubuntulogo_1Richard Stallman, le président de la Free Software Foundation, a récemment pointé du doigt l'arrivée de Mono de Novell dans le projet Debian. Plus généralement, il s'est inquiété publiquement de l'utilisation d'implémentations libres de C# ( Mono permet d'exécuter des applications en C# ), avançant qu'un jour ou l'autre Microsoft ferait valoir des brevets logiciels. Et Stallman de recommander dès lors de ne pas inclure par défaut les implémentations de C# dans les distributions GNU/Linux.

Excès de paranoïa ou pas, Red Hat n'a en tout cas pas attendu les déclarations de Richard Stallman pour bouter hors de ses frontières Mono, et cette décision devrait se faire sentir dans la prochaine version 12 de la distribution communautaire Fedora. Ainsi l'application de prise de notes Tomboy sera remplacée par Gnote ( implémentation en C++ ). Du côté d'Ubuntu par contre, Stallman ne s'est pas montré très convaincant.


Ubuntu reste serein et ne changera rien
L'équipe qui est responsable de la direction technique de la distribution Linux Ubuntu, a en effet indiqué qu'elle n'avait reçu aucune plainte de violation de brevets à l'encontre de la pile Mono, et n'avait connaissance d'aucun problème à ce niveau pour d'autres projets similaires. L'Ubuntu Technical Board ferait-il alors partie de ces " fous " qui ignorent le danger qui les guettent, comme les a qualifiés Stallman ?

Reste que la décision a été prise que Mono continuera à être utilisé dans le projet Ubuntu. Un recours qui prend forme avec plusieurs applications présentes dans Ubuntu et liées à C#. Parmi ces dernières, le fameux Tomboy à l'origine de la colère de Stallman, ou encore le gestionnaire de photos F-Spot.

" L'enregistrement de brevets est une pratique courante dans l'industrie logicielle et plus pour se protéger contre des litiges, plutôt que dans l'intention d'attaquer en justice. Ainsi, la simple existence d'un brevet, sans aucune allégation d'infraction, n'est pas une raison suffisante pour justifier une exclusion du projet Ubuntu "

, écrit Scott James Remnant, membre de l'Ubuntu Technical Board.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #484501
C'est normal qu'il s'en tamponne, eux tout ce qu'ils visent c'est le succès. Après, si c'est un succès dû à la qualité... on en est loin mais tout ce qui les intéresse c'est une 'fausse' notoriété et l'argent que cela rapporte.

Fuckbuntu Powaa!
Le #484871
il est difficile de se faire une idée. Une partioe de Mono est inbrevetable du fait de son depot ECMA, mais une autre partie elle est plus flou.

De toutes façons , je trouves F-spot vraiment pas abouti, j'ai l'impression que personne ne l'utilises vraiment et Mono le rends très lourd.
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]