L'US Air Force lève le pied sur les missions de drones pour préserver ses opérateurs

Le par  |  0 commentaire(s) Source : The Verge
drone volant

L'US Air Force multiplie les missions de drones volants et fait désormais face à un nouveau problème : la fatigue excessive de ses pilotes.

darpa droneL'armée américaine ne s'attendait sans doute pas à ce phénomène en optant pour des drones volants plutôt que des pilotes de chasse : une grande partie des opérateurs de ces drones militaires souffrent actuellement de fatigue, voire du syndrome de burnout . Pour limiter la casse, l'Air Force a ainsi décidé de réduire ses opérations journalières de 65 à 60.

L'US Air Force aurait ainsi plus de 1200 pilotes surmenés qui ne renouvelleraient pas leur engagement passé leur premier contrat, à cause des cadences imposées. Pire encore, ces pilotes n'auraient aucune opportunité d'évolution de carrière. L'armée a également du mal à recruter de nouveaux opérateurs, puisque les formateurs sont mobilisés sur les missions, faute d'effectifs suffisants. Dans les années à venir, l'armée sera face à un véritable challenge, et l'automatisation d'une grande partie des missions pourrait se présenter comme une réponse viable, avec les risques et dérives que cela pourrait toutefois occasionner.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]