US : Google participera à l'enchère pour la bande 700 MHz

Le par  |  4 commentaire(s)
Google logo

Google confirme sa participation à l'enchère pour la bande 700 MHz qui se déroulera au mois de janvier 2008 aux Etats-Unis.

Google logoLe fait était déjà largement anticipé depuis plusieurs mois mais il vient d'être officiellement confirmé par l'intéressé : Google participera bien à l'enchère portant sur l'acquisition d'une partie du spectre de la bande 700 MHz.

Organisée au mois de janvier 2008 par la FCC ( Federal Communications Commission ), le régulateur national, cette enchère, liée à la libération des fréquences utilisées par la télévision analogique, va permettre d'ouvrir une partie du spectre aux services mobiles.

Dès son annonce, Google avait montré son intérêt, interpellant le régulateur sur les conditions d'ouverture du futur réseau mobile. Après avoir obtenu en partie gain de cause, c'est assez naturellement que la société confirme sa participation pour une des portions du spectre proposée, dite Bloc C.


Stratégie d'ouverture
Le réseau en question ne sera ainsi pas limité à certains terminaux, comme c'est le cas sur les réseaux des opérateurs américains et les utilisateurs pourront installer les applications qu'ils souhaitent, rompant par là avec la tradition de réseau étroitement contrôlé par l'opérateur en vigueur aux Etats-Unis.

Google est donc prêt à mettre sur la table un minimum de 4,6 milliards de dollars, correspondant au prix de réserve pour l'acquisition. Pour Eric Schmidt, l'un des fondateurs de la société, " les consommateurs méritent de profiter de plus de compétition et d'innovation sur les réseaux sans fil qu'ils n'en ont actuellement. Quel que soit le meilleur enchérisseur, les vrais bénéficiaires doivent être les citoyens américains, avec une plus grande liberté dans leur façon d'accéder à Internet. "

Android logoEt conformément aux rumeurs, Google ne s'associera pas avec un partenaire pour gagner l'enchère, souhaitant par là conserver son entière indépendance pour la suite des événements. Entre l'annonce de la plate-forme mobile Android, soutenue par l' Open Handset Alliance, et maintenant une volonté affichée de devenir opérateur mobile aux Etats-Unis, Google a amorcé un sérieux virage vers l'univers mobile, sortant de son coeur d'activité représenté par la publicité.

Le pari est risqué et les oppositions seront nombreuses, mais la société a la capacité de mobiliser d'importances ressources sur le long terme et de fédérer les initiatives. Autant d'atouts qui seront décisifs pour déployer un modèle économique complet, allant du réseau aux terminaux en passant par les services.
Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #191813
je peut vous annoncer en avant première que Google a remporter cette enchère!<img src="/img/emo/cool.gif" alt="8:" />
Le #191827
Google est cohérent: l'IP va petit à petit quitter les ordis, il est normal que la société de Mountain View tente de proposer son modèle économique sur les supports mobiles. Une présence Google dans quasiment tous les domaines de l'interactivité sociale est à prévoir
Le #191834
@leblase:-->
"l'IP va petit à petit quitter les ordis", tu veut dire quoi par là??? l'IPv4?

Par contre je comprends pas pourquoi cette fréquence alors que tous les autres opérateurs téléphoniques (donc les téléphones) utilisent une fréquence vers 1900MHz, ça risque de poser des problèmes de compatibilité
Le #191846
@sebgamer
l'IP est déjà de plus en plus présent dans certains appareils mobiles. Il va se retrouver dans la domotique, dans les voitures, etc
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]