US : J-1 pour l'enchère de la bande 700 MHz

Le par  |  0 commentaire(s)
logo fcc

C'est la veillée d'armes pour quelques 200 sociétés américaines. Jeudi sera enfin lancée l'enchère pour obtenir une portion de la bande 700 Mhz et créer un nouveau réseau mobile.

logo fccC'est jeudi que la FCC ( Federal Communications Commission ) donnera le coup d'envoi de l'enchère pour les différents blocs de la bande 700 MHz, pour lesquels plus de 200 sociétés américaines ont monté un dossier de candidature et fourni les garanties financières nécessaires.

L'enjeu est d'importance car c'est la dernière possibilité d'acquérir une partie du spectre de fréquences américain avant un long moment. La bande 700 Mhz provient du futur passage de la diffusion télévisée au numérique en 2009 et pourrait permettre à certaines entreprises, comme Google, de devenir maître des tuyaux en plus de ses activités mobiles.

Il y aura toutefois du monde sur le créneau et en premier lieu les opérateurs mobiles américains comme Verizon Wireless ( en partie détenu par Vodafone ) ou AT&T. Mais la crise des crédits à risque ( subprimes ) depuis l'été dernier, bien que n'ayant pas encore touché directement l'industrie des télécommunications, a fait quelques victimes parmi les enchérisseurs potentiels de la première heure, comme Frontline Wireless, qui n'a pu trouver les fonds nécessaires pour pouvoir se porter officiellement candidat.

Cinq blocs de fréquence seront proposés, classés de A à E, au cours d'une enchère qui pourrait durer des semaines, voire des mois, à mesure que les sociétés émettent leurs propositions et élaborent des stratégies pour écarter leurs concurrents. Si les montants seront publiquement annoncés, la FCC tiendra secret le nom des meilleurs enchérisseurs du moment.


Des portions de fréquences convoitées
La bande 700 Mhz suscite beaucoup d'intérêt car elle permettrait de constituer un réseau sans fil capable de transmettre les signaux sur de longues distances et avec une bonne pénétration à l'intérieur des bâtiments. Ces caractéristiques permettent de disposer d'un réseau étendu à moindre frais.

Les différents blocs mis aux enchères sont assortis de conditions. Ainsi, le bloc C impose des conditions d'ouverture avec le libre choix des terminaux et des applications pour les utilisateurs, une nouveauté pour des réseaux américains généralement soigneusement cadenassés par les opérateurs.

Le bloc D, quant à lui, doit permettre la création d'un réseau national qui devra être partagé avec les organismes de sûreté publique, afin d'être mobilisable en cas de crise ( catastrophe naturelle, attentats... ). L'abandon de Frontline Wireless, qui visait particulièrement ce bloc, risque de remettre en cause ce projet.

L'un des points intéressants de l'enchère pour la bande 700 MHz concernera la tactique de Google. Pour certains analystes, la société ne participe pas pour acquérir une partie du spectre et devenir opérateur, mais plutôt pour stimuler l'enchère et s'assurer du respect des conditions d'ouverture du bloc C, qui permettrait l'utilisation de terminaux et de services reposant sur son système d'exploitation mobile Android.

Quoi qu'il en soit, l'enchère doit permettre au gouvernement américain de collecter entre 10 et 15 milliards de dollars. En espérant que le spectre d'une récession de l'économie américaine ne vienne pas trop perturber les candidats et ne les oblige à se retirer prématurément.
Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]