Vengeance pornographique : une première condamnation en Suède

Le par  |  2 commentaire(s)
porn vine

La vengeance pornographique fait actuellement l'objet d'une véritable chasse de la part des gouvernements, et la Suède a récemment dû traiter d'un cas relativement important, sans toutefois opter pour une peine de prison.

La Cour suprême suédoise a ainsi condamné un homme de 20 ans à reverser 76 000 couronnes, soit 8300 euros de dommages et intérêt au titre de violation de la vie privée et préjudice psychologique à son ex-compagne.

justice L'individu avait mis en ligne un film de ses ébats avec sa compagne de l'époque en 2012. Le film avait été retiré deux semaines après sa publication. Il s'agit là pour la Suède du premier cas de vengeance pornographique s'invitant jusque dans les tribunaux.

Portée en appel, l'affaire s'est soldée par une décision controversée beaucoup plus légère que la décision rendue en première instance. La Cour d'appel de Jönköping expliquait ainsi " Il ne faut cependant pas ignorer le fait qu'au sein de cercles non négligeables de la population il est devenu avec le temps de plus en plus accepté socialement d'être très ouvert et extraverti quant à ses habitudes sexuelles."

Une décision qui n'est pas partagée par la juridiction suprême qui a rejeté l'argument. La Cour évoque pour sa part une " violation grave de la réputation de la jeune femme ( étant donné que le film donnait l'impression fausse qu'elle avait voulu le mettre à disposition d'autres personnes et par là même faire de la pornographie) et de sa vie privée".

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1836569
Aujourd'hui même les murs ont des yeux....

Alors mettez vos lunettes de soleil les djeuns quand vous vous envoyez en l'air, comme ça vous êtes pénards...

Vous pourrez toujours dire que ce n'est pas vous....

Capiche?
Le #1836592
"La Cour d'appel de Jönköping expliquait ainsi " Il ne faut cependant pas ignorer le fait qu'au sein de cercles non négligeables de la population il est devenu avec le temps de plus en plus accepté socialement d'être très ouvert et extraverti quant à ses habitudes sexuelles.""
=>Avec des arguments comme ça, bientôt la vie privée n'existera plus, avec la bénédiction des juges, car "il est devenu pour beaucoup complètement normal de se mettre à poils pour Google"
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]