La vente de cigarettes électroniques dépassera celle des cigarettes traditionnelles d'ici 30 ans

Le par  |  10 commentaire(s) Source : The Verge
cigarette electronique

Alors que l’association 60 millions de consommateurs mettait en garde cette semaine concernant les produits cancérogènes présents dans les liquides des cigarettes électroniques, de plus en plus de fabricants de tabac s’invitent sur le marché.

Le marché américain peut paraitre imperméable à la cigarette électronique, le pays étant connu pour soutenir encore plus l’industrie du Tabac que la France, et pourtant c’est totalement l’inverse, la cigarette électronique y est très développée.

Fumée Cigarette Au point que les grandes marques de tabac proposent désormais presque toutes leurs recharges et cigarettes électroniques. Selon de nouvelles estimations, la cigarette électronique devrait générer 1 milliard de dollars de revenus cette année.

Plus généralement, le marché de la cigarette électronique devrait dépasser, en volume et en revenus, celui du tabac d’ici l’année 2047.

Des estimations fournies par Bloomberg avec une année 2047 qui peut paraitre lointaine, mais qui relève d’un véritable tour de force quand on sait comment l’industrie du tabac s’impose dans le monde depuis des siècles.

Inventées il y a 10 ans à peine, ce sont principalement les législations toujours plus strictes avec la consommation de tabac ( interdiction dans les lieux publics, campagnes de santé, augmentation des taxes) qui ont favorisé la démocratisation du gadget devenu un véritable appareil médical pour certains tabacologues malgré le peu de recul dont on dispose actuellement sur ses effets à moyen et long terme.

Pour les consommateurs pourtant, l’image de la cigarette électronique est étroitement liée à celle d’une amélioration de la santé par rapport à la consommation de tabac traditionnel, d’économie d’argent, et de liberté d’usage.

Néanmoins, à la vue des récents rapports l’expansion de l’E-cigarette pourrait être ralentie dans les années à venir. 60 Millions de consommateurs appelant à la prudence, et à défaut d’une interdiction aveugle des e-cigarettes, d’une réglementation plus stricte sur les recharges liquides nécessaires aux vapoteurs.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1455932
Apparemment c'est quand même énormément moins dangereux qu'une cigarette classique (principalement à cause de tous les produits chimiques qu'ils rajoutent pour rendre le consommateur accro en moins de 2 mois dans une cigarette classique).

Alors pour quelqu'un qui souhaite réduire voire arrêter, ça reste quand même largement mieux dans un premier temps.

60 millions de consommateurs a raison d'attirer l'attention dès aujourd'hui sur ce problème, mais comparativement à la cigarette ça n'a rien à voir. Il faut encourager les fumeurs à basculer à la cigarette électronique en leur expliquant que c'est bien mieux pour leur santé et celle de leur entourage, tout en rappelant aux non-fumeurs que les cigarettes électroniques restent malgré tout cancérogènes.

Vu le fléau que représente la cigarette classique je trouve que la cigarette électronique constitue une belle avancée en matière de santé publique... le temps qu'ils ne rajoutent pas les mêmes saloperies pour rendre dépendant !
Le #1455982
Pour compléter : le risque est que les consommateurs se disent "bon bah si c'est cancérogène autant fumer des vraies clopes" alors qu'en réalité c'est un énorme pas en avant pour leur santé. Même si ce n'est pas optimal bien entendu.
Le #1456002
dans 300 ans le marché des voitures volantes dépassera celui des voitures roulantes
Le #1456092
2047, sur generation-nt.moon :
"L'association 60 milliards de consommateurs s'insurge contre la débauche des fabricants d'e-cigarettes, notamment concernant les milliers d'additifs et produits dangereusement cancérigènes ajoutés pour des raisons de texture, de goût, d'addiction, la cigarette vintage avec du tabac cultivé revenant ainsi sur le devant de la scène."


Le #1456502
L'étude de 60 millions de consommateur n'aurait en fait rien de nouveau mais serait un clone d'une étude déja existante et étudiée. Dans quels buts ? A suivre.
http://www.ecigarette-research.com/web/index.php/2013-04-07-09-50-07/126-a-new-study-on-chemical-analysis
Le #1456522
C'est pas un clone ou alors un mauvais clone car les résultats diffèrent de tout ce qui a été publié jusqu'à présent. Le protocole est notamment à revoir visiblement : http://www.absolut-vapor.com/addiction-tabac/etude-de-60-millions-de-consommateurs-sur-la-cigarette-electronique-quel-protocole/ mais effectivement la vraie question, c'est dans quel but ?


Le #1456632
Déjà, c'est pas des produits cancérogènes, mais POTENTIELLEMENT cancérogènes, nuance... d'ailleurs, on retrouve ces produits à des concentrations similaires dans les substituts nicotinique et les patches vendus en pharmacie. Et quand à cette soit-disant étude qui utilise un protocole tellement révolutionnaire qu'ils arrivent à trouver la présence de produits n'apparaissant que lors d'une combustion à plus de 200°C, y a quand même de quoi se poser des questions.
Le truc qui est quand même bizarre, c'est qu'il existe bon nombre d'études faites sur l'e-cigarette disant qu'elle ne présente à priori pas de danger, et au moment ou les lobbies pharmacologiques et liés au tabac font le forcing pour récupérer ce juteux marché, tous les médias se relaient pour tenter d'effrayer la population avec une info complètement tirée par les cheveux.
Par contre, on oublie de dire que la cigarette, la vraie, tue 200 personnes par jour en France. Elle contient plus de 4000 substances différentes dont une quarantaine sont hautement cancérigènes...
Pour ma part, le choix a vite été fait... Même si les co***ries de 60 millions de consommateurs étaient vraies, de deux maux, autant choisir le moindre...
Le #1456872
Araldwenn a écrit :

Déjà, c'est pas des produits cancérogènes, mais POTENTIELLEMENT cancérogènes, nuance... d'ailleurs, on retrouve ces produits à des concentrations similaires dans les substituts nicotinique et les patches vendus en pharmacie. Et quand à cette soit-disant étude qui utilise un protocole tellement révolutionnaire qu'ils arrivent à trouver la présence de produits n'apparaissant que lors d'une combustion à plus de 200°C, y a quand même de quoi se poser des questions.
Le truc qui est quand même bizarre, c'est qu'il existe bon nombre d'études faites sur l'e-cigarette disant qu'elle ne présente à priori pas de danger, et au moment ou les lobbies pharmacologiques et liés au tabac font le forcing pour récupérer ce juteux marché, tous les médias se relaient pour tenter d'effrayer la population avec une info complètement tirée par les cheveux.
Par contre, on oublie de dire que la cigarette, la vraie, tue 200 personnes par jour en France. Elle contient plus de 4000 substances différentes dont une quarantaine sont hautement cancérigènes...
Pour ma part, le choix a vite été fait... Même si les co***ries de 60 millions de consommateurs étaient vraies, de deux maux, autant choisir le moindre...


De deux maux, autant en choisir aucun...

De plus, cela rendra du pouvoir d'achats à ceux qui arrêteront...
Le #1457632
Nerelas a écrit :

Araldwenn a écrit :

Déjà, c'est pas des produits cancérogènes, mais POTENTIELLEMENT cancérogènes, nuance... d'ailleurs, on retrouve ces produits à des concentrations similaires dans les substituts nicotinique et les patches vendus en pharmacie. Et quand à cette soit-disant étude qui utilise un protocole tellement révolutionnaire qu'ils arrivent à trouver la présence de produits n'apparaissant que lors d'une combustion à plus de 200°C, y a quand même de quoi se poser des questions.
Le truc qui est quand même bizarre, c'est qu'il existe bon nombre d'études faites sur l'e-cigarette disant qu'elle ne présente à priori pas de danger, et au moment ou les lobbies pharmacologiques et liés au tabac font le forcing pour récupérer ce juteux marché, tous les médias se relaient pour tenter d'effrayer la population avec une info complètement tirée par les cheveux.
Par contre, on oublie de dire que la cigarette, la vraie, tue 200 personnes par jour en France. Elle contient plus de 4000 substances différentes dont une quarantaine sont hautement cancérigènes...
Pour ma part, le choix a vite été fait... Même si les co***ries de 60 millions de consommateurs étaient vraies, de deux maux, autant choisir le moindre...


De deux maux, autant en choisir aucun...

De plus, cela rendra du pouvoir d'achats à ceux qui arrêteront...


Tu dois pas être fumeur alors... Pour ma part, après 30 ans de tabagisme, aucune des méthodes essayées ne m'avait aidé à arrêter ; avec la cigarette électronique, ça fait plus d'un mois que j'ai pas touché une seule tueuse... Et j'ai bon espoir de tout arrêter à moyen terme.
Donc je persiste, pour les fumeurs, autant choisir le moindre des maux. Et pour ce qui est du pouvoir d'achat, passer à l'ecigarette en fait déjà gagner
Le #1461422
J'ajoute mon grain de sel de non fumeur : au moins la cigarette électronique elle pue pas et elle fait pas puer les fringues ! Donc niveau confort (pour la santé, cf. ci-dessous) c'est quand même vachement mieux pour les non fumeurs !!!

@Araldwenn et @Nerelas : si je peux me permettre de synthtiser, parce qu'on est visiblement à peu près tous d'accord :
- Pour les non fumeurs : ne jamais commencer/reprendre
- Pour les fumeurs : la cigarettes électronique en vue d'arrêter totalement

Et j'ajoute, pour revenir à l'article : en 2047 : les cloppes sont interdites et les industries du tabagismes sont mises à contribution pour rembourser le trou de la sécu !!!
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]