Violence chez les jeunes : Nicolas Sarkozy dénonce la responsabilité des jeux vidéo violents

Le par  |  28 commentaire(s)
Sarkozy

À l'occasion de son passage à l'antenne d'Europe 1, l'ancien président de la République Nicolas Sarkozy a de nouveau pointé du doigt la responsabilité des jeux vidéo dans le développement de comportements agressifs chez les jeunes.

Nicolas Sarkozy s'est lancé dans une campagne de communication agressive dont les effets seront sans doute loin de ceux attendus. Après avoir appelé à une sanction pénale stricte à l'encontre des personnes qui consultent les sites jihadistes, allant jusqu'à dire que l'on est forcément jihadistes lorsque l'on consulte des images de jihadistes, l'ancien président s'attaque maintenant aux jeux vidéo.

L'ancien président a ainsi réagi au fait que certains magasins de jouets ont décidé de retirer de la vente certains produits représentants une arme pour ne pas créer d'incident dans le cadre de l'État d'Urgence en application sur le territoire national depuis le 13 novembre dernier.

Nicolas Sarkozy a ainsi commenté : " on pourrait peut-être regarder plus près ces jeux vidéo d'une violence inouïe qui sont dans tous les cadeaux qui sont donnés". Et reviennent alors les préjugés sans aucun fondement autant confirmés que démentis par des études scientifiques et psychologiques dont on n'est plus capables de tenir le compte.

Pour chaque étude démontrant les effets néfastes sur le comportement des joueurs qui pratiquent des jeux vidéo violents, une seconde vient automatiquement en démontrer les effets secondaires, présentant les jeux vidéo comme un moyen de canaliser des tensions, avec la faculté de chaque joueur à faire la part entre le réel et le virtuel.

Complément d'information

Vos commentaires Page 1 / 4

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1870073
Et lui a quoi il a joué pour apprendre à enfiler la France ?
Le #1870074
Putain... Quand on sait pas de quoi on parle : on ferme son clapet.
Pauvre sarkozy, tu tombes bien bien bas dans mon estime et dans celle de tous les gamers...
Le #1870075
Il joue à Enfilage Simulator 2017 actuellement.

La violence elle est réelle , pas dans les jeux vidéos uniquement , il faut plutôt aller chercher du coté propagande sur hébergeur de vidéos / fichiers , messages sur réseaux sociaux public, site internet illégal de propagande etc ... c'est pas avec counter strike que les gars s’entraînent à tuer des gens dans une salle de concert ou démolir une tour en mode kamikaze ... ya des camps bien réels c'est encore plus pratique. Sarkozy, ferme là, comme tous les détracteurs des JV, sinon on interdis tous les divertissement , film action/horreur/thriller le paintball, le soft, le rap violant à gerber et j'en passe.
Le #1870078
Dans le cas précisé ici, à savoir le contexte de Noël et ses cadeaux, il serait plutôt à pointer la responsabilité de ceux qui offrent ces jeux et non les jeux en question.

L'intitulé PEGI n'est pas pour les chiens mais majorité voire totalité des parents et familles n'en tiennent pas compte à cause d'une pseudo pression sociale subies par les très jeunes à ne pas avoir tel titre. Education 0 - 1 Démission.
Le #1870081
markus a écrit :

Il jour à Enfilage Simulator 2017 actuellement


Son papa lui a toujours dit : "quand tu seras grand, tu pourras jouer, comme papa, avec ces beaux jeux d'action sur l'ordi !" .... Et vu qu'il n'a jamais grandi, il en a toujours été privé... C'est triste je trouve

Question présidence, on est pas gâté en France :

- Giscard : l'asperge au ballet dans l'fion
- Mitterrand : le Parrain de Francis Ford Coppola
- Chirac : le ventriloque https://www.youtube.com/watch?v=ehEVoG61KZc
- Sarko : le gnome nerveux qui aime la vodka https://www.youtube.com/watch?v=QhxlTrNkW6k
- Hollande : le benêt aux mille boulettes



Le #1870083
Ulysse2K a écrit :

markus a écrit :

Il jour à Enfilage Simulator 2017 actuellement


Son papa lui a toujours dit : "quand tu seras grand, tu pourras jouer, comme papa, avec ces beaux jeux d'action sur l'ordi !" .... Et vu qu'il n'a jamais grandi, il en a toujours été privé... C'est triste je trouve


ahaha, l'enflure
Le #1870086
Comme dit plus haut, les jeux vidéos violents sont PEGI 16 ou 18, alors Sarko commence pas à faire ta Ségolène !
Le #1870089
LGdotfr a écrit :

Dans le cas précisé ici, à savoir le contexte de Noël et ses cadeaux, il serait plutôt à pointer la responsabilité de ceux qui offrent ces jeux et non les jeux en question.

L'intitulé PEGI n'est pas pour les chiens mais majorité voire totalité des parents et familles n'en tiennent pas compte à cause d'une pseudo pression sociale subies par les très jeunes à ne pas avoir tel titre. Education 0 - 1 Démission.


En clientèle je vois régulièrement des petiots (autour de 10 ans) jouer à des jeux pour 16, voir 18 ans.
Le problème ne vient pas du jeu, mais des parents qui ne trouvent rien d'anormal.
Je suppose qu'ils regardent du porno en famille le soir

Le #1870090
Es-ce que la pratique du jeu vidéo de foot nous rendrait meilleur joueur dans la vrai vie ?
Bon après, c'est sûr que c'est pas terrible de voir nos enfants prendre leurs pieds
à égorger virtuellement une IA ou à chercher à mettre des balles en pleines têtes

Le #1870091
et sa responsabilité sur l'armement du moyen orient et aller faire tuer des innocent ? AH OK j'ai compris il aime mieux les jeux de guerre réel. PAUVRE MERDE !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]