Virgin Mobile devient opérateur mobile dégroupé avec SFR

Le par  |  1 commentaire(s)
Omea Telecom

Omea Telecom, qui gère l'opérateur Virgin Mobile, saute le pas et prend le statut de Full MVNO ( opérateur mobile dégroupé ) avec SFR.

Omea TelecomLes opérateurs mobiles virtuels ont la particularité d'utiliser le réseau d'un opérateur hôte et donc de ne pas disposer de leur infrastructure propre. S'ils n'ont pas à la gérer, ils sont très dépendants des conditions proposées par leur hôte, limitant leurs possibilités.

Pour s'émanciper, ils peuvent passer à un statut d'opérateur mobile dégroupé ( Full MVNO ), qui leur permet de greffer sur le réseau de l'opérateur hôte leur propre infrastructure de gestion des clients ( mais pas du réseau mobile ), assurant une gestion complète de leur clientèle et le contrôle des cartes SIM et donc des services correspondants.

C'est précisément ce statut que vient d'acquérir Omea Telecom, qui gère plusieurs MVNO dont l'un des plus importants en France, Virgin Mobile, avec le concours de l'opérateur SFR. C'est une première dans l' Hexagone, avec un accord signé sur cinq ans, qui complète l'accord MVNO signé avec Orange.

Omea Telecom fera appel à l'équipementier Ericsson pour la fourniture du coeur de réseau garantissant son émancipation par la gestion directe des cartes SIM et des plates-formes de services et de contrôle.

Les accords MVNO signés antérieurement avec Orange restent d'actualité et le nouveau statut sera effectif pour les nouveaux abonnés et les clients en renouvellement. Ensuite, tout dépendra des offres mobiles choisies.


Un premier Full MVNO en France

Dans un entretien accordé aux Echos, Geoffroy Roux de Bézieux, président d' Omea Telecom, indique que ce statut de Full MVNO ne va pas tellement influer sur le prix des offres, qui évolue déjà rapidement chez les MVNO simples, mais plutôt sur la richesse des offres mobiles, avec de nouveaux types de forfaits, via des systèmes de recharge voix et data.

SFR logo proLes opérateurs historiques craignant la concurrence des Full MVNO, moins faciles à contrôler, la bataille a été rude pour que l'un d'entre eux cède du terrain. Et puisque Orange, dont le réseau mobile est utilisé par les MVNO d' Omea Telecom, n'a rien voulu savoir, c'est avec SFR qu'un accord a été trouvé.

Opportunisme stratégique pour être bien vu du régulateur ou opportunité pour profiter des possibilités de Virgin Mobile, SFR est donc le premier à lâcher du lest pour accepter un opérateur dégroupé, tandis qu' Orange demeure un partenaire pour Omea.

SFR sera également un appui pour le lancement d'une Virgin Box d'ici 2012. En revanche, Omea Telecom restera à l'écart d'une tentative d'acquisition de fréquences 4G : trop cher, trop incertain, sans compter qu'il sera sans doute possible d'y accéder sous forme de MVNO.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1355932
Intéressant vive la concurrence en téléphonie !!!
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]