OPA de Vivendi sur Gameloft : une tentative de blocage par les Guillemot

Le par  |  5 commentaire(s) Source : Reuters
Logo Vivendi Pro

La famille Guillemot n'a pas l'intention de se laisser faire par Vincent Bolloré. Elle tente de faire capoter l'OPA lancée sur Gameloft et qu'elle estime non conforme.

gameloftComme vous le savez, le groupe de médias Vivendi a très récemment lancé une OPA (Offre Publique d’Achat) pour s’emparer de la société de jeu vidéo Gameloft, dans laquelle sa participation dépasse les 30 %, au grand dam de la famille Guillemot, dont l’autre société de jeux vidéo Ubisoft est aussi dans le viseur depuis fin 2015. Il est d’ailleurs évident, pour les observateurs, que c’est Ubisoft qui est visé à terme par Vivendi, Gameloft n’étant qu’un moyen de déstabilisation.

En attendant, les frères Guillemot, et plus particulièrement Michel Guillemot, fondateur et PDG de Gameloft, n’ont pas l’intention de baisser les bras. Une procédure est en effet en cours pour remettre en cause la conformité de l’OPA. Dans un communiqué, Gameloft dénonce "les manquements de Vivendi aux principes directeurs des offres publiques, ainsi qu'aux obligations légales et réglementaires visant à assurer la transparence et la bonne information du marché ". Au stade actuel, on parle d’un recours devant la cour d’appel de Paris.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Anonyme
Le #1887895
Tant mieux et qu'il gagne !


Moi je veux mes Lapins Crétins de chez la famille Guillemot.
Pas de Vivendi !

BWAAAAH BWAAAAH BWAAAAH !!!


Peace.
Le #1887900
Vivendi

Ubisoft et Gameloft
Le #1887916
Je ne comprends pas comment une société peut en racheter une autre, alors que cette dernière ne veut pas.

C'est un comble quand même...

On veut pas, on fait pas, c'est tout....
Le #1887919
djram82000 a écrit :

Je ne comprends pas comment une société peut en racheter une autre, alors que cette dernière ne veut pas.

C'est un comble quand même...

On veut pas, on fait pas, c'est tout....


Ben, ils étaients bien contents d'encaisser des millions en vendant leurs actions. Et maintenant la société leur appartient plus, ça s'appelle le revers de la médaille, ils n'avaient qu'à pas vendre (ou garder la majorité des parts) pour éviter ça.
Le #1888585
djram82000 a écrit :

Je ne comprends pas comment une société peut en racheter une autre, alors que cette dernière ne veut pas.

C'est un comble quand même...

On veut pas, on fait pas, c'est tout....


Pour faire simple comme dit Bugmenot, les frères Guillemot ont dilapidé leur propriété de leur société en la vendant par petit bout de titre de propriété: les actions. De telle sorte que Ubi et Gameloft ne sont plus qu'à 15% à eux et à 85% répartis entre des 100aines voir plutôt milliers d'actionnaires/fonds d'investissement/banques.
Donc ils n'ont pas vraiment leur mot à dire sur l'OPA, qui consiste comme son nom l'indique en une offre faite par Vivendi de racheter toutes les actions des petits actionnaires.
Les petits actionnaires eux voient grâce à cette OPA un moyen rapide de faire du fric c'est tout. C'est moche mais c'est aussi simple que ça.
La société comme tu dis ne décide rien pendant ce processus, chaque propriétaire est libre de vendre ses parts.
Par contre les frères Guillemots ne sont pas forcés de vendre leurs parts, mais si Vivendi a plus de parts qu'eux ils deviendront majoritaires et controleront Ubi et/ou Gameloft.
Ils ont joués aux cons ils ont quasiment perdu, lorsqu' on possède moins de 50% des parts de sa société c'est le risque.
Ils feraient mieux de lacher Gameloft pour remettre tout sur Ubi (ou l'inverse) plutôt que de garder leurs position et perdre le contrôle des 2 sociétés.
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]