La CGTN met fin aux spywares et autres adwares en France

Le par  |  16 commentaire(s)
Service public en ligne

Ne croyez pas qu'une solution miracle vient de faire son apparition en vue d'éradiquer le fléau des sywares et adwares car derrière le sigle CGTN, se cache la Commission Générale de Terminologie et de Néologie.

Service public ligneLa Commission Générale de Terminologie et de Néologie qui n'avait plus fait réellement parler d'elle depuis un petit moment, signe un retour discret dans ses recommandations destinées à enrichir le vocabulaire Internet de la langue française avec pou objectif de lui éviter de tomber dans les travers d'anglicismes parfois hasardeux.

Parmi les recommandations fraîchement publiées dans le Journal Officiel, les deux qui risquent de poser quelques menus problèmes d'adaptation sont celles relatives aux mots spywares et adwares, raccourcis très pratiques pour qualifier des logiciels espions et publicitaires qu'il faudra donc appeler comme tels dans la langue de Molière.


La nouvelle table d'équivalence :

Terme étranger Equivalent français
adware
logiciel publicitaire
spyware logiciel espion
watermark
tatouage numérique
computing grid
grille informatique
link lien
post (to)
publier
semantic web
toile sémantique
syndication syndication
wizard assistant

Et puisque aujourd'hui, c'est WiFi Day en France, rappelons que selon la CGTN, parler de Journée de l' ASFI pour accès sans fil à internet, eut été de bon aloi.
Complément d'information

Vos commentaires Page 1 / 2

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #173875
Ah mince, je pensais justement que quelqu'un avait trouvé la solution miracle contre ces saloperies !

J'suis déçu aussi du fait qu'ils ne nous aient pas pondu des noms abracadrants pour remplacer les termes anglais Paske ASFI au lieu de WiFi, s'trop fort quand même !
Le #173877
Moi j'aime bien la traduction de "syndication"
Le #173878
Ben ouaip, surtout que le WIFI, c'est pas que l'accès a Internet...
Le #173886
ces gens sont payés juste pour traduire de l'anglais au français parceque là ils se sont pas foulé, c'est rien d'autre qu'une traduction.
Tu me diras, faut mieux pas qu'il commence à chercher des trucs trop bizarre, sinon on se retrouve avec asfi justement.
Le #173887
clair !
d'autant que la plupart de ces termes sont traduits depuis des années par les québécois comme adware, spyware, link :?, post, wizard ...

bref on met des copains qui n'ont rien à faire et qui nous pondent des termes comme ASFI
Le #173891
Ils sévissent partout ...
http://www.education.gouv.fr/bo/2006/45/CNTX0609572K.htm

On voit bien qu'ils sont complètement déconnectés du monde de l'entreprise et pire ... du monde des gens lambda.

Et après ça pond crânement "asfi" ...

Un petit edit :
direct marketer ->démarcheur, - euse, n.
Ça fait moins chic sur un CV
Le #173892
Pour les québecois : bin tant mieux pour vous...
Maintenant c'est officiel en france.
Heureusement on n'a pas eu droit à des conneries du genres :
pourriel, courriel, hameçonage (limite...), etc.
Le #173893
Pour moi, courriel vaut bien mieux que mèl ( terme abandonné )
Je trouve que la contraction de courrier electronique en courriel est assez futé comme terme.
Le #173894
et après on se demande pourquoi la France est le pays qui parle le moins les langues étrangères...
c'est sur qu'avec ce genre d'action, les futures générations vont être super bon en anglais !

I ouant an Asfi connection !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]